Knock ou le triomphe de la médecine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Knock ou Le triomphe de la médecine, Jules Romains 1923
{commentaire de la pièce de théâtre dans le cadre d’un exposé de psychologie médicale en PCEM2 }

Jules Romains écrit la pièce de théâtre Knock en 1923, à cette période une minorité concentre les pouvoirs, ce sont les personnes instruites : instituteurs, notaires, physiciens et les médecins. Dans cette histoire le dr Knockremplace un vieux médecin et propulse tout la population du village au lit. En quoi cette satyre de la médecine dénonce l'autorité médicale, le paternalisme, soit la puissance du médecin, et d'autre part l'enjeu financier qui se cache derrière le soin? au contraire d'une prise en compte de la personne dans une relation médecin-malade horizontale...Le dr Knock est plus un fin commerçant qu'un médecin, ses premières consultations sont gratuites, elles deviennent donc des appâts pour attirer ses proies, comme aujourd'hui pour la découverte d'un parfum, d'une activité sportive ou culturelle, le premier produit, la première séance, sont gratuits, il réduit ici l'acte médical qui est une rencontre humaine à un acte matériel qui demande del'argent. Le médecin doit subvenir à ses besoins, mais le soin payant en fait devenir un produit de consommation, qui peut être source d'éloignement entre le médecin et le patient , le médecin voit le patient comme sa source de revenu et donc « estime malgré toutes les tentations contraires, nous devons travailler à la conservation du malade » , cette phrase peut s'entendre comme l'intérêt altruiste desauver le patient de la mort, mais le deuxième sens s'entend comme l'intérêt à garder dans l'état de maladie le patient pour assurer son revenu. Knock utilise le concept du marchéage, il est l'offre, il crée le besoin pour suggérer la demande, il diagnostique des pseudo-maladies effrayantes et rend les personnes dépendantes de ses soins (pseudo-soins). Il installe une tarification en fonction dela richesse, les patients riches sont beaucoup suivis donc payent beaucoup alors que les patients pauvres sont moins vus et payent donc moins, parallèle avec une médecine à plusieurs vitesses où les riches ont accès à beaucoup plus de soins, de techniques coûteuses alors que les pauvres n'en n'ont pas les moyens. Knock a le sens de la publicité, il utilise le tambour du village pour informer lapopulation, ce qui se rapporte aujourd’hui aux publicités à la tv ou à la radio des labos pharmaceutiques pour leur nouveau médicament amaigrissant, ou des grandes chaines de l’alimentaire qui utilise la santé pour faire vendre, le soin est source d’économie, de marketing. La santé apparait comme une affaire de société, elle concerne chaque individu pour lui et pour son prochain, être sain pour...
tracking img