Koikopi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1577 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Montaigne, « Des coches », Essais (III, 6)
Introduction : Michel eyquem de Montaigne, né le 28 février 1533 à bordeaux et mort le 13 septembre 1592 à Dordogne, est un penseur, moraliste, homme politique français de la renaissance, surtout connue pour ses 3 essais. Les Essais sont l’une des premières autobiographies de la culture occidentale (avec Saint Augustin au IIIème siècle). Montaigne s’yconsacre entre 1580 et 1595. Montaigne médite ici en humaniste sur la découverte du nouveau monde et sur le choc des cultures. Le texte étudié est un extrait des essais, dans lesquels l'auteur humaniste Michel-Eyquem de Montaigne, a regroupé ses réflexions concernant ses nombreuses lectures, des récits de voyage notamment. Il était en effet très intéressé par les récentes découvertesgéographiques, et les civilisations précolombiennes; il n'a donc cessé d'enrichir ses essais jusqu'à sa mort. Comment se déroule la rencontre entre deux peuple ? Dans ce passage, nous nous intéresserons à la rencontre d’un nouveau peuple inconnue, puis nous verrons les limites de la cohabitation des 2 peuples, et enfin nous étudierons le départ obligé des espagnols.

Tout d’abord, nous nous intéresserons àla découverte d’un nouveau continent puis l’image du peuple espagnol. L’emplois de imparfait « ils étaient »(l.4), « il demandait »(l.19), »c’était »(l.25) permet une description de l’histoire, marqué par une présence importante de la troisième personne du pluriels « ils » (l.4-9-15-18-24-25-29-31-33-35-39-40) « leur » (l.11-13-15) « leurs » (l.31-36) qui désigne les européens(espagnols) et lepeuple inconnus(indiens).Le texte commence par un début logique cad par la description de la terre découverte grâce a l’utilisation d’une accumulation «en côtoyant la mer à la quête de leurs mines, aucuns espagnols prirent terre en une contrée fertile et plaisante, fort habitée… » (l.1 à 4).Dont on remarque une hyperbole « fort habité » (l.3) qui caractériser le peuple inconnu, qui montre que cettepeuple est très nombreux.il y a une répétions du mot « terre » (l.2, 7, 8,40) qui appuis sur le fait que ce continent n’a pas de nom (car elle vient d’être découverte).
Les espagnols se présentent a ce peuple inconnu par une accumulation « qu’ils étaient gens paisibles…,envoyés de la part du roi de Castille,…de la terre habitable, auquel le pape…,avait donné la principauté de toutes les Indes ;ques’ils voulaient lui être tributaires, ils seraient très bénignement traités.. »(l.4 à 11) dont ils veulent appuyer sur le fait qu’ils sont Gentils ;montrer par la phrase « leur demandaient des vivres, pour leur nourriture, et de l’or, pour le besoin de quelque médecin » (l.11 a 13) qui appuis sur la gentillesse des espagnols en vers le peuple inconnus car ils demandent poliment de fournir desbiens matérielle, Puissant ; montrer par la phrase « s’ils voulaient lui être tributaires, ils seraient très bénignement traités » (l.9 a 11) qui appuis sur la puissance des espagnols car ils imposent qu’un seul choix au peuple inconnu et Religieux ;montrer par la phrase « leur remontraient au demeurant la créance d’un seul Dieu et la vérité de notre religion »(l.13 -15) mais aussi par le champlexical religieux « pape »(l.7), »dieu »(l.8), « bénignement » (l.10) , « religion »(l.14-15) .on remarque la violence des espagnols par la phrase «ils leur conseillaient d’accepter, y ajoutant quelques menaces » (l.15-16) mais aussi par le champ lexicale de la violence « armés (l.42), « justiciés » (l.45), « menaces » (l.16,37) ce qui met en évidence que malgré leur portrait positif faite pareux-mêmes ,ils sont quand même dangereux.

D’abord nous montrerons les conséquences de l’embarcation des espagnols sur le peuple inconnu, puis la réaction de celui-ci.les espagnols présentent leur aspect "saint » qu’ils mettent en valeur par la répétions du mot "dieu"(l.8, 9, 31,32) pour faire croire au peuple étranger qu'ils sont gentilles et ils utilisent même le vocabulaire religieux. L’auteur se...
tracking img