Krupp

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2214 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR HISTOIRE N°1 : Le Commentaire de texte.
Un géant industriel : l’usine Krupp à Essen en 1912.

L'exemple le plus grandiose peut-être d'une concentration embrassant de multiples objets est offert par l'usine Krupp qui, en 1845 occupait 122 ouvriers; en 1887, 45 000 ouvriers et employés; en 1912, 70 000 ouvriers en chiffres ronds. Le charbon est extrait des fosses qui sont la propriété del'établissement, et sa consommation annuelle s'élève à plus de 2 millions et demi de tonnes, dont 900 000 pour la seule aciérie d'Essen. Cela correspond par jour de travail à une arrivée d'environ sept trains de chemins de fer complets et à pleine charge. Plus de 7 500 machines-outils, 18 laminoirs, 80 presses hydrauliques, 430 générateurs, 550 machines à vapeur et presque 1 000 grues sont mis enmarche à Essen. À la place du marteau-pilon, autrefois célèbre sous le nom de Fritz, qui possédait un poids de chute de 50 tonnes et contribua, pendant plus de 50 ans, à la renommée de la maison, se trouvent aujourd'hui de puissantes presses à forger hydrauliques, dont la monstrueuse puissance de 5000 tonnes peut être à peine conçue par notre imagination. [...] En fait de machines-outils et demachines de travail, l'aciérie en renferme 7 200 qui produisent les objets pacifiques les plus variés, mais aussi le matériel de guerre. Un chemin de fer étreint l'ensemble de l'usine de ses 150 kilomètres de voies, relie les ateliers séparés et assure les transports au moyen de 50 locomotives et de 2 400 wagons. [...1 Dans le laboratoire chimico-physique, où chaque coulée de l'usine est éprouvéedans sa composition et ses qualités, il est annuellement accompli environ 60 000 essais, dont l'exécution finale nécessite plus de 500 000 opérations séparées. [...] Les forges Frédéric-Alfred sont ainsi les plus importantes de leur espèce en Europe. Un port long de plus de 500 mètres forme la voie nécessaire à leurs arrivages. Les bateaux du Rhin leur amènent les minerais des armateurs de Rotterdam,aussi bien que ceux des mines de l'Allemagne occidentale. Le long du quai vertical, de puissants ponts roulants assurent le transport du minerai vers les places de déchargement et les réservoirs. Des ascenseurs l'élèvent de là jusqu'aux gueulards des hauts-fourneaux pour y subir la fusion après mélange avec le coke. Toutes les quatre ou six heures environ a lieu la coulée. Fort heureusement avecles progrès techniques marche de pair le développement grandiose des institutions de prévoyance ouvrière. La caisse auxiliaire de maladie, fondée en 1853, s'est développée par l'adjonction d'une caisse de retraite pour les veuves et les orphelins qui dispose, aujourd'hui, d'un avoir de plus de 22 millions de marks. En outre, il existe une société d'assurances sur la vie, qui facilite aux employésles contrats de cette nature; une fondation pour les ouvriers et invalides, destinée à compléter les versements des différentes caisses et possédant un capital supérieur à 7 millions de marks; une assurance contre les accidents des employés et une caisse d'épargne. Comme autres institutions prospères en faveur des ouvriers, il faut citer l'économat d'Essen, le casino des employés, le casino desmaîtres ouvriers, une école ménagère, quatre écoles industrielles, une salle de lecture de plus de soixante mille volumes, une bibliothèque scientifique professionnelle de cinquante mille volumes, une société d'éducation, une clinique dentaire, un hôpital, etc.; enfin, un asile de vieillards, où les ouvriers infirmes ou retraités peuvent, près de leurs femmes, terminer leurs jours.

WilhelmRoscher, Économie industrielle, Paris, Giard et Brière, 1918, p. 185-187.
Traduit de la 8e édition allemande, 1913. La première édition avait été publiée en 1881.

Doc d’accompagnement : une biographie de Krupp . Alfred Krupp, 1812-1887, né à Essen. Il reprend l’entreprise familiale fondée par son père qui ne comptait alors que 7 personnes. Il mit au point un procédé de production de l’acier...
tracking img