Ku klux klan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (518 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
KU KLUX KLAN
Le Klan fait régner la terreur par les raids nocturnes de ses cavaliers blancs contre la population noire. En 1868, en Arkansas, ont compte quelque 200 meurtres entre août et novembre.La loi martiale est décrétée et la lutte contre le Klan est déclenchée en Arkansas, puis dans les états voisins. Il est officiellement démantelé en 1869, et pratiquement éliminé en 1873. Le Ku KluxKlan défend la suprématie de la race blanche, lutte contre les juifs et les homosexuels, la censure et l'intégration dans les écoles. Ils ne se croient pas raciste, mais ne veulent pas de noir sur leurterritoire en Amérique. Ils n’hésitent pas à torturer leurs victimes avant de les tuer : flagellation, émasculation, éventration de femmes enceintes, pendaison.
Ils allument des bûchers et brûlentles victimes vivantes.
Ce groupe survit encore aujourd’hui, plus secrètement. Il compte environ 15 000 membres. Organisés en groupuscules paramilitaires, ils ont troqué les cagoules pour des armes plusperfectionnées.
Leur doctrine simpliste se résume à la conviction que la race blanche est supérieure à toutes les autres.
Les membres s’entraînent dans des camps militaires et organisent desattentats.
Entre 1980 et 1986, on a comptabilisé près de 3 000 attentats, menaces ou meurtres. L' implantation de cette secte est limitée à quelques régions des Etats du Sud.
Bien qu’il ne menace pasl’ordre social aux Etats-Unis, le KKK bénéficie néanmoins de gros moyens financiers qui lui permettent d’acheter un armement très sophistiqué.
De plus, le Klan s'est allié à de nombreux autres groupusculesnéonazis.
Ce qui est plus inquiétant encore c’est que, selon un sondage récent, 11% de la population américaine se reconnaît dans ces idéaux racistes.
La première puissance mondiale a décidemmentbien du mal à se débarrasser de ses démons.
Malgré les dispositions législatives, le handicap reste une cause d'exclusion, en termes d'éducation, d'accès aux infrastructures, d'intégration...
tracking img