La 1ere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1

La première Guerre Mondiale et ses conséquences

Objectif : Pourquoi peut-on dire de la Première Guerre Mondiale qu'elle est d'un genre nouveau?

Introduction :
Il existe deux grands types de causes :
❇Causes lointaines : -Raison économique liées à la révolution industrielles, à l'extension des marchés et à la généralisation de la concurrence.
-Raisons coloniales, c'est àdire des rivalités dans la course aux nouveaux territoire. Sachant que les deux plus grands empire coloniaux (les Britannique et la France)
❇Causes récentes : L'Europe de 1914 est traversée par des tensions multiples:
-Les deux alliances militaire défensives opposés (la Triple Alliance et la Triple Entente).
-Les territoires revendiqués. Exemple : Alsaceet la Lorraine.
-Des revendications nationales de peuples
sans états. Exemple : avec les Polonais et les
Slaves du Sud.
-Le détonateur Serbe.
❇Le prétexte : l'assassinat de François Ferdinand d'Autriche.
Il y a dans l'Europe Balkanique de puissants mouvements nationalistes Slaves du Sud dirigé par les Serbes et soutenue par la Russie. Dans ce contexte, l'assassinat del'héritier de la couronne d'Autriche provoque
une crise entre l'Empire Austro-Hongrois et la Serbie. Elle sert de prétexte à l'engrenage des Alliances qui déclenche le premier conflit mondial.


Ⅰ Une guerre moderne

1- Une guerre moderne
- La guerre s’ouvre par une phase de guerre de mouvement : L’Allemagne et l’Autriche-Hongrie attaque par offensives très rapides laRussie et la France. Les pays de la Triplice prennent de vitesse les alliés et s’enfoncent
profondément dans leur territoires. En septembre 1914 le général Joffre lance une contre-offensive Allemande à seulement 40 kilomètres de Paris (Bataille de la Marne 1914 Août « taxis ».
- À la fin de l’année 1994 les fronts se stabilisent peu à peu et l’on passe à une guerre de position : les arméess’enterrent et sur le front la mitrailleuse et l’artillerie empêche toutes offensives. Cette phase est la plus longue et la plus
meurtrière (la bataille de la Somme 1916; la bataille de la Verdun de février à octobre 1917).
- À partir du milieu de l’année 1918 les offensives alliée reprennent avec succès. À cela il existe plusieurs raisons : ❊L’affaiblissement des puissances centrales.
❊Les alliées par l’entrée en guerre de nouveaux pays et de nouveaux front.
❊ L’apparition sur le champs de bataille d’armes nouvelles (les chars et l’aviation) qui permettent de reprendre du terrain.

2-Des combats d’une violence inédite
- La guerre de position se traduit par des offensives inefficaces et meurtrières : Les soldats s’installent pour longtemps dans les tranchées. En effets lesarmes modernes empêchent tous mouvements.
- Dés lors les tranchées et le « No man’s land » devient le lieu de vie des soldats. Les conditions de vie se dégradent rapidement, manque d’hygiène (vermines, poux, rage, épidémies) , ravitaillements incertains, bombardement
constants.
- Les combats vont devenir de plus en plus brutaux (concept de brutalisation) avec l’apparition d’armesnouvelles (gaz de combat tel que l’hyperite) et la généralisation du corps à corps (« nettoyage »de tranchées). En 1917 la
lassitude gagne les tranchées et on voit des mutineries apparaître sur tous les fronts.
Ⅱ Une guerre totale

1-La mobilisation de tous les civils
- On assiste pour la première fois à une guerre qui ne concerne pas que les soldats. En effet l’ensemble de lapopulation civile subit ou participe à l’effort de guerre.
- À l’arrière les femmes sont amenées à prendre la place des hommes dans tous les secteurs d’activités (industrie, agriculture etc. ). Mais les populations civiles subissent également les combats dans les zones proches du fronts et
sont victimes des restrictions dues à la guerre.
- À l’arrière les femmes sont amenés à prendre la...
tracking img