La baisse des cotisations patronales ont -elles un effet bénéfique sur l'emploi?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (615 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mise en place par le gouvernement Fillon de l’exonération des cotisations sociales sur les heures supplémentaires entre parfaitement dans la logique d’offre de certaines politiques de lutte contrele chômage via la diminution du coût du travail, notamment des moins qualifiés.
En effet le coût du travail pour l’employeur se compose du salaire et des cotisations sociales qui servent à financerla protection sociale. Les économistes classiques estiment que leur diminution, en réduisant le coût du travail, stimulera l’emploi, qui représente la population active occupée. En effet, cela le rendmoins cher pour les employeurs. Il s’agit donc de lutter contre le chômage en favorisant les offreurs d’emplois. On est donc amené à s’interroger sur l’efficacité globale de telles mesures. Il sembleen effet que bien que ces mesures aient connu quelques succès, elles génèrent des effets pervers pour les salariés et la protection sociale.
Nous verrons dans un premier temps qu’ un allègement descotisations sociales à la charge des employeurs semble a priori favorable à
l’emploi, puis dans un second temps nous expliquerons quelles sont les limites d’une telle mesure.

I) Un allègement descotisations sociales à la charge des employeurs semble favorable à l’emploi
1.1) La baisse du coût du travail est favorable à l’emploi
Chômage classique et politiques de l’offre( Ca augmente demandede travail
• baisse coût relatif du travail = substitution L/K (ça incite moins les entreprises à substituer du capital au travail) (doc 1)
• entreprises de service à faibleintensité capitalistique et faible productivité (économie tertiarisée)
➢ Le coût du travail sera abaissé sans pour autant que l’offre de travail ne baisse (car on a pas de baisse du taux desalaire)
➢ Favorable pour dépasser une certaine rigidité des emplois ex : le SMIC (où le coût du travail peut parfois dépasser la productivité marginale)
➢ Aide l’emploi des jeunes et des...
tracking img