La balance commerciale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1078 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-------------------------------------------------
La balance commerciale d'un État évalue et compare les informations sur les exportations et les importations de marchandises
-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

-------------------------------------------------

--------------------------------------------------------------------------------------------------
Définition comptable[modifier]
La balance commerciale d’un État est l’élément de comptabilité nationale qui répertorie et résume ses exportations et importations de biens, et de services marchands (on parle de labalance des biens et services). Toutefois, dans certaines nomenclatures, dont la comptabilité nationale française1, le terme de balancecommerciale est limité aux échanges de biens, hors services.
Les biens et services marchands peuvent comprendre : biens manufacturés, matières premières, produits agricoles (tous inclus dans la balance commerciale), voyages et transport, tourisme, prestations de sociétés de service et de conseil, (parfois exclus),…
Le solde de la balance commerciale est la différence entre les valeurs des exportations etdes importations de biens et de services. Une balance commerciale positive signifie que le pays exporte plus de biens et services qu’il n’en importe : on parle alors d’« excédent commercial » ou de « balance excédentaire ». Quand elle est négative, on parle de « déficit commercial ».
La mesure de la balance commerciale peut être problématique, cela est dû à la difficulté de l’enregistrement del’ensemble des données commerciales. Une illustration de ce problème est la suivante : quand l’ensemble des déficits et excédents commerciaux sont additionnés, il apparaît que le monde enregistre un excédent commercial avec lui-même, de quelques points. Cela ne peut être le cas, car l’ensemble des transactions correspondent soit à un crédit soit à un débit dans le compte de chaque pays et doivent dece fait s'équilibrer. Une explication à ce phénomène peut résider dans les transactions pour laver l’argent sale, ou d’autres problèmes encore.
-------------------------------------------------
Analyse économique[modifier]
-------------------------------------------------
Causes et facteurs[modifier]
Les facteurs qui peuvent influencer la balance commerciale sont les suivants :
* les tauxde changes ;
* la compétitivité des entreprises ;
* les traités de libre-échange ;
* les droits de douanes ;
* les barrières non tarifaires à la douane ;
* les délocalisations ou à l'inverse les relocalisations des entreprises nationales.
-------------------------------------------------
Point de vue du libre-échange[modifier]
Article détaillé : libre-échange.
Un échangecommercial est mutuellement profitable aux partenaires, et implique un enrichissement pour les deux ; les mots « excédent » et « déficit » sont donc inappropriés dans la mesure où ils sous-entendent respectivement un enrichissement et un appauvrissement. Ils sont apparus dans le cadre du mercantilisme, doctrine selon laquelle il est préférable d'exporter des biens (acquisition de monnaie contre desbiens) plutôt que d'en importer2. Ils ont subsisté par tradition et par persistance de la doctrine mercantilisme (notamment via lekeynésianisme).
Si ni l'excédent ni le déficit commercial ne sont dangereux pour une économie nationale, ils peuvent cependant être le signe et la cause d’autres problèmes économiques (en cas de déficit : faiblesse de l'industrie, sur-évaluation de la monnaiefavorisant les biens importés par rapport à la production indigène ; ou, inversement en cas d'excédent, sous-consommation ou sous-évaluation de la monnaie permettant aux étrangers d'acheter à bas prix l'outil industriel du pays).
Pour évaluer la situation d’un pays par rapport au reste du monde (évolution de l'épargne et de l'endettement, part de capital détenue par l'étranger ou au contraire à...
tracking img