La balance des paiements du maroc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7154 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan

Introduction

I – Classification générale des comptes de la balance des paiements :

1.1. Le compte des transactions courantes ;

1.2. Le compte de capital et d’opérations financières ;

1.3. L’Ecart statistique.

II : Mécanismes d’ajustement :

2.1 : Liens entre les principaux soldes internes et les soldes de la balance des paiements courants ;2.2 : Taux de change et balance des paiements.

III – Etude de cas : Maroc (balance des paiements 2007)

Conclusion

Bibliographie

INTRODUCTION

La balance des paiements est un état statistique qui enregistre selon une classification déterminée, l’ensemble des flux économiques et financiers intervenus pendant une période donnée entre résidents et non-résidents d’une économie.Le Maroc, à l’instar des autres pays membres du FMI, établit la balance des paiements selon la méthodologie du Manuel édité par cette institution, lequel est régulièrement mis à jour en vue d’appréhender dans la balance des paiements l’ensemble des transactions internationales.
A compter de l’année 1995 et dans le cadre des efforts continus, déployés par l’Office des Changes en vued’adapter le dispositif d’établissement des statistiques des échanges extérieurs aux nouvelles normes internationales en vigueur, la balance des paiements est établie, depuis cette date, selon les recommandations de la cinquième édition du Manuel du FMI, publiée en 1993.
Les objectifs recherchés à travers cette nouvelle édition sont principalement les suivants :
➢ L’élargissement du cadreconceptuel de la balance des paiements pour une meilleure appréhension de l’ensemble des transactions d’une économie avec le reste du monde ;
➢ L’harmonisation du système d’établissement de la balance des paiements et de la position financière extérieure globale avec le système de la comptabilité nationale ;
➢ La prise en compte des innovations financières et des nouveaux instrumentsfinanciers apparus depuis la publication de la quatrième édition en 1977 ;
➢ L’affirmation de la position financière extérieure globale en tant que partie essentielle des comptes extérieurs d’une économie.
Les améliorations apportées par la cinquième édition ont trait notamment à l’architecture de la balance des paiements à travers l’intégration de nouvelles données et la désagrégation decertains postes pour faire apparaître des données plus détaillées, particulièrement au niveau des services et des opérations financières.
Les informations nécessaires à l’établissement de la balance des paiements sont puisées principalement des déclarations douanières tant à l’importation qu’à l’exportation et des comptes rendus bancaires établis à l’occasion de chaque opération d’achat oude vente de devises. Ces données sont complétées par des informations collectées directement auprès de divers organismes publics et privés.
Enfin et en matière de publication de la balance des paiements, l’Office des Changes publie cet état statistique selon une présentation nationale habituellement diffusée et suivant une présentation établie selon les composantes-types prévues par lacinquième édition du
Manuel du FMI.
En ce sens, quelle est la structure de la balance des paiements ?
Quels sont les mécanismes d’ajustement ?
Et enfin, l’évolution de la balance des paiements en 2007

I – Classification générale des comptes de la balance des paiements :

La balance des paiements, présentée selon les recommandations de la cinquième édition du Manuel duFMI comporte deux parties : le compte des transactions courantes et le compte de capital et d’opérations financières.

1.1. Le compte des transactions courantes :

Ce compte regroupe toutes les transactions portant sur des valeurs économiques, autres que les actifs financiers, ainsi que les transferts sans contrepartie. Il est scindé en quatre rubriques : les biens, les services, les...
tracking img