La bataille de stalingrad

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2455 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :
L
a guerre fait rage en Europe depuis le 1er septembre 1939. Toute la partie occidentale de vieux continent est occupée par l’armée hitlérienne (à l’exception de la Grande Bretagne). Hitler se réjouit de la nouvelle tactique de guerre qu’il a mise en place avec ses généraux. La « blitzkrieg » (« guerre éclaire » en allemand), est une stratégie offensive très efficace, qui combineforces mécanisées, aériennes et terrestres dans le but de frapper en profondeur les capacités militaires, économiques et/ou politiques du pays adverse. Cette stratégie a permis à Hitler d’envahir l’Europe et de démobiliser à une vitesse jamais vue auparavant les forces ennemies en présence. La Pologne tombe en moins d’un mois, et les autres états occidentaux capitulent tour à tour.
Lasupériorité tactique de l’Axe en ce début de conflit (1939-1941) est indiscutable ! La Wehrmacht écrase 94 divisions en 45 jours.
Inquiet et douteux de la sincérité de Staline avec qui il a signé un pacte quelques semaines avant le début de la guerre, le Führer passe à l’action et ouvre un second front en Europe ! Le 3ème Reich lance une importante offensive en URSS. Le plan Barbarossa est déclenché le 22juin 1941.
Les objectifs d’Hitler sont simples : terrasser et écraser le bolchevisme via une campagne éclair. Attaquer au Nord (vers Leningrad) pour avoir un débouché sur la mer baltique et pouvoir assurer un meilleur ravitaillement maritime, attaquer au centre pour s’emparer de la capitale Moscou et foncer au Sud pour atteindre la capitale idéologique du pays, le Caucase et ses richessespétrolifères. La Wehrmacht s’ouvre ainsi un front de 800 km dans un pays très vaste au terrain défavorable à toutes attaques rapides…
Un dernier obstacle se dresse devant Hitler. Cette ville va être le théâtre d’une des plus grandes et plus importantes batailles de la seconde guerre mondiale sur le front européen. Cette bataille c’est celle de... Stalingrad !
Stalingrad, une ville symbole :
La ville deStalingrad, construite sur la Volga et rebaptisé à l’effigie du grand camarade Staline, est en 1942 le plus grand centre industriel dans cette région du Sud-Est de la Russie. Elle compte plus de 600 000 habitants et s’étend sur 60 km².
Stalingrad c’est aussi un important réseau de voies ferrés et cette ville possède d’immenses usines, dont la plus grande usine de tracteurs du pays (usine quiproduisit des chars pendant la guerre).
C’est également un nœud de communication important entre les réserves de pétrole du Caucase. C’est d’ailleurs une des raisons de l’intérêt d’Hitler pour cette ville.
Outre ses capacités industrielles et son positionnement stratégique, Stalingrad est aussi la ville du « petit père des peuples », puisqu’elle porte le nom du chef de l’URSS. Leningrad et Stalingradsont d’ailleurs les deux villes symboles du pays. La prise de Stalingrad constituerait une éclatante victoire sur les bolcheviques selon Hitler. Staline redoute cette défaite pour les mêmes raisons. Dès lors, les deux camps vont jeter toutes leurs forces dans cette bataille.
Eté 1942 : Hitler fonce vers le Sud de l’URSS :
Avec ses 2 Heeresgruppe Sud (A et B), Hitler, après plusieursremaniements et changements de généraux, divisions au sein de son Etat Major, lance l’opération « Fall Blau » (plan bleu) au cours de l’été 1942. Initialement planifiée pour mai 1942 mais retardée à cause du siège de Sébastopol (Crimée), « Fall Blau » est finalement lancée le 28 juin 1942. La Wehrmacht doit s’emparer du Caucase et prendre la ville de Stalingrad.
L’avance des allemands à travers la steppe del’URSS est rapide et les soviétiques tentent de la retarder en pratiquant la politique de la « terre brulée » (destruction de barrages, de routes, incendies de forêts).
Le 12 juillet 1942, les blindés motorisés du Heeresgruppe B atteignent les bords de la ville. Dans les jours qui suivent cette attaque, une partie de la population de Stalingrad fut évacuée, et une autre s’engage dans la...
tracking img