La belgique en crise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1615 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La naissance de l'Etat belge

Dès le XVIe siècle les Pays-Bas du Sud catholiques (l'actuelle Belgique à peu près) se distinguèrent des Pays-Bas du Nord calvinistes. Ces derniers firent sécession en 1581. Ils ne reconnaissaient plus le très catholique roi d'Espagne Philippe II comme leur souverain. La partie sud fut administrée successivement par les Espagnols ; puis les Autrichiens.
Jusqu'à lacréation de la Belgique, les Pays-Bas du Sud furent convoités par de nombreux conquérants français et furent le théâtre de plusieurs batailles.

Pendant la Révolution française, les Pays-Bas du Sud intégrèrent la France.
En 1815, la Belgique passe sous la direction du monarque hollandais, Guillaume Ier. Le Royaume de Belgique fut instauré après la révolution belge de 1830 qui chassa lesNéerlandais. Il fallut trouver un roi. Un Allemand, duc de Saxe-Cobourg fut finalement choisi ; Léopold Ier devint le premier roi des Belges.
La Belgique fut ensuite occupée par l'Allemagne pendant les Première et Seconde Guerres mondiales bien qu'elle ait fait valoir sa neutralité.
Elle est l'un des pays fondateurs de l'Union européenne. Le siège de cette dernière se trouve à Bruxelles, la capitale.La Nation belge

LA COMMUNAUTE FLAMANDE

La Belgique compte plusieurs communautés constitutionnelles, notamment la Communauté flamande (La région flamande était, historiquement, bilingue francais-néelandais, plus de 6mio de Flamands en Belgique.)

La plupart des habitants de la région flamande et de la région de Bruxelles (capitale) sont néerlandophones, mais ils représentent une minoritéde la population bruxelloise (10 à 15% dans la région de Bruxelles-capitale).

Les Flamands ont pris certaines décisions, comme par exemple établir leur capitale et leurs institutions principales à Bruxelles alors qu’ils ne représentent que 1,5 à 2 % des habitants de Bruxelles,-qui ont fortement irrité les francophones. Ces choix ont été motivés par le souci de souligner l’unité de la Communautéflamande.3
La langue officielle de la Communauté flamande est le néerlandais.

LA COMMUNAUTE FRANCOPHONE

Il existe deux thèses sur la notion de minorité francophone :

-Les francophones sont un groupe de décideurs (avec les Flamands).

-Ils représentent une minorité nationale sur le territoire de langue francaise.

Dans la région flamande, il y a deux groupes francophones : ceux quibénéficient de protection et ceux qui n’en bénéficient pas.
Le statut des francophones, dans la région flamande, dépend de la commune dans laquelle ils vivent :

- Les communes à facilités linguistiques :

Ces communes sont situées en région flamande, mais les francophones ont le droit d’utiliser le francais pour communiquer avec les différentes administrations.

- Les communes del’arrondissement de Bruxelles :

Dans ces communes, il n’y a aucun droit de protection de la minorité francophone, sauf dans les relations avec l’administration.

- Les communes de la région flamande :

Dans ces communes, il n’y a là non plus, aucune protection, sauf dans les relations avec l’administration.
La région flamande était, historiquement, bilingue français-néelandais.
Les communautés(française, flamande et germanophone) sont responsables de l’éducation et de la culture.
Les régions (flamande, wallonne et bruxelloise) s’occupent des problèmes de territoire.

La Belgique aujourd'hui

La Belgique a adopté un système fédéral en 1993 pour éviter la rupture entre les néerlandophones et les francophones, mais, malgré cela, il existe toujours des tensions, qu’elles soient politiques ouculturelles, entre les deux communautés (c.f point 4 : La crise).

La Belgique est une monarchie parlementaire mais avant tout une démocratie indirecte dans laquelle le parlement est élu à la proportionnelle. Le roi, Albert II, n'est que représentatif, il ne fait que signer les lois que le parlement et les ministres lui soumettent. Au niveau national, le législatif est représenté par le...
tracking img