La belgique en europe et dans le monde à la veille de la grande guerre

Pages: 5 (1219 mots) Publié le: 12 mars 2012
Derbaudrenghien Clément - HELHa
La Belgique en Europe et dans le monde au début du 20e siècle
(D’après un acte de colloque de Mr Dumoulin M. - UCL)

En octobre 1908, Georges Sorel écrivait dans un périodique bien connu : "(...) Comment ferez-vous pour fédérer des Slaves, ou religieux ou mystiques révolutionnaires ; des Scandinaves assagis : des Allemands ambitieux ; des Anglais jalouxd'autorité ; des Français avares ; des Italiens souffrant d'une crise de croissance ; des Balkaniques braconniers ; des Hongrois guerriers? Comment calmerez-vous ce panier de crabes qui se pincent tout la sainte journée?" Sorel ne cite pas les belges, mais il aurait pu !

Cet extrait d'article paru est en quelques sortes le préambule à un phénomène qui n'a pas affecté que la Belgique, loin de là. La"Belle Époque" se caractérise en partie par les expositions, qu'elles soient universelles, internationales ou nationales. En 1911, c'est l'exposition internationale (qui n'aura d'internationale que le nom) de Charleroi, alors moteur économique du Royaume. L'objectif de telles manifestations est de mettre en évidence la puissance de Charleroi, mais aussi et surtout d'une nation. C'est unedémonstration de puissance économique, et la démonstration d'une fierté d'être, pour le cas, belge.

Trois points sont importants : puissance économique, "notre" race, et la Nation belge.

Concernant la puissance économique, c'est la volonté d'expansion économique qui prime. On entend à l'époque en Belgique, la Brabançonne (hymne national, encore aujourd'hui), mais aussi d'autres hymnes, sortes de GodSave the Queen à l'anglaise, hymnes dont on ne connait pas bien la légitimité, mais que tout le monde connais malgré tout ! Un sentiment nationaliste extrême s'installe donc, alors même que nous sommes à l'époque de la Lettre au Roi de Jules Destrée (1912) dans laquelle il commence par écrire "Sire, il n'y pas de belge, il n'y a que flamands et wallons!". Congrès et conférences (comme à Gand) s'yrajoutent. Du congrès de Liège de 1905 en sort un constat : "L'union nationale des deux races (sic.) est menacée". Et dans le même temps, dans ce même congrès, on insiste sur l'importance de développer les spécificités de la race (sic.) wallonne et sur l'importance d'un avenir meilleur en Flandre.

Alors qu'en Belgique et ailleurs, les nationalismes créent une émulation certaine, le 1er juillet1911, l'Allemagne exige des compensations de la France. C'est l'épisode de la canonnière "Panther". Les rivalités coloniales provoquent une première crise entre la France et l'Allemagne, qui envoie la canonnière "Panther" dans le port d'Agadir pour protéger ses ressortissants, qui se "diraient" en insécurité. La France soutient le sultan Moulay Hafiz face à une révolte berbère, et l'Allemagne voitd'un mauvais œil une présence militaire et donc influente de la France au Maroc. L'entente cordiale est alors réaffirmée avec une intervention de la Grande-Bretagne en faveur de la France, ce qui enclenche les préparations à la guerre. Quatre mois plus tard, l'Allemagne retire son navire, et laisse la France à ses affaires coloniales au Maroc.

Pourtant, la Belgique est neutre, et cet incident neconcerne que les deux grandes puissances que sont l'Allemagne et la France. C'est le paradoxe du ménage à trois, la France, la Belgique et l'Allemagne, avec comme garante, l'Angleterre. Partout en Europe, on pense à la guerre. On y pense tellement que le quotidien "Le Soir", en Belgique neutre, pose la question en 1911 : "Le pays est-il prêt pour la guerre?". Les réponses vont généralement versune certaine confiance.

Notre race, comme l'on en parlait à l'époque c'est-à-dire nous, belges. Cette partie concerne la présence belge dans le monde, qui est impressionnante et va au-delà des "simples capitaux" (les principaux capitaux investis sont belges, français et allemands. En effet, la Belgique a profité d'un passage radical aux nouvelles technologies (électricités et chimie) et voit...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La démocratie en europe à la veille de la grande guerre
  • La grande guerre en europe occidentale de 1914 à 1919
  • LES TRANCHÉES DE LA GRANDE GUERRE, UN MONDE A PART
  • La grande guerre en europe occidentale
  • La grande guerre en europe occidentale.
  • L europe a la decouverte du monde
  • La domination européenne sur le monde à la veille de la 1° guerre mondiale
  • Les ouvriers en europe à la veille de 14

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !