La belgique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Belgique :

1 Etat fédéral: la Belgique
3 Communautés linguistiques: Communauté française, flamande, germanophone
3 régions (Flandre, Wallonie et Bruxelles-Capitale)

Historiquement:

1pays trois langues: français, néérlandais, allemand. Le français était la langue des "affaires", des "nobles" et de la "politique". Le flamand est plus considéré comme un patois.

Il en fut ainsipendant longtemps, tant que la Wallonie était une forte puissance économique grâce à son industrie lourde et ses ressources énergétiques.

Les flamands (cad les néérlandophones de Belgique) ontcommencé à revendiquer leur statut économique .

=> Première "vague" du nationalisme flamand vers les années 70.

Avec entre autre, des étudiants francophones de Louvain se firent éjectés de leuruniversité à coup de pavés. Création de Louvain-'la-Neuve'.

L'histoire politique et sociale de la Belgique n'a jamais été un long fleuve tranquille.

La Révolution de 1830 conduit à la création d'un Étatcentralisé dans le cadre d'une monarchie parlementaire. Malgré sa petite taille, la Belgique est un pays de contrastes géographiques et économiques,remplis de conflits, dès sa formation, entreFlamands et Wallons.
La Belgique de former un gouvernement avec les partis qui sont sortis vainqueurs des dernières élection... et l'homme politique ayant obtenu le plus grand nombre de voix de tout lepays (presque 1/10) comme premier ministre.

Pour faire ce gouvernenement on met à la table les partis qu'il souhaite voir gouverner avec lui et il est "obligé" de s'associer avec un parti défendantles intérêts de leur région flamande (nva) demandant des réformes institutionnelles néfastes aux francophones.

Pourquoi obligé? parce que son parti (cd&v) et la nva ont formé un cartel pour lesélections. la nva a même évincés les hommes les plus érudis parce que le cd&v n'en voulait pas.

Les francophones, bien naturellement se refusent à ces réformes... de manière peut-être un petit peu...
tracking img