La berberie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 144 (35811 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA

JUIVERIE ALGÉRIENNE
PAR

FERNAND GRÉGOIRE

Rédacteur du RADICAL ALGÉRIEN

1888

Livre numérisé en mode texte par : Alain Spenatto. 1, rue du Puy Griou. 15000 AURILLAC. D’autres livres peuvent être consultés ou téléchargés sur le site :

http://www.algerie-ancienne.com
Ce site est consacré à l’histoire de l’Algérie. Il propose des livres anciens, (du 14e au 20e siècle), àtélécharger gratuitement ou à lire sur place.

AUX ANTI-JUIFS
L’avouerai-je ? En mettant le pied sur cette belle terre d’Afrique, il y a de cela dix ans, je ne me doutais guère qu’un jour je livrerais au public une brochure antisémitique. Élevé dans ces grandes idées de liberté, d’égalité, de justice, qui m’ont jeté dans les rangs de l’armée révolutionnaire, je ne pouvais avoir de ressentiment, dehaine, de mépris, pour une catégorie quelconque d’individus, fût-ce même pour les israélites. Entendant journellement accoler à ce nom de juif une épithète peu flatteuse, entendant réclamer, à tout bout de phrase, le retrait du décret Crémieux, je protestais, plaidant même la cause des enfants d’Israël, que je n’avais pas encore vus à l’œuvre. Le bandeau posé sur mes yeux ne devait pas tarder àtomber, me montrant le juif indigène algérien dans toute sa nudité : hypocrite, rapace et voleur, plat devant les forts, insolent avec les faibles, incapable d’une bonne action, si derrière cette bonne action ne se trouve pas une pièce de cent sous. J’ai pu me convaincre alors, en étudiant nos sémites, que cette tourbe venue du fond de la Palestine, constituait pour notre pays un véritable danger.Danger de toutes les heures, danger toujours grandissant et qui ne peut tarder à nous submerger, si l’on ne se hâte d’élever une digue protectrice. Ne nous faisons point d’illusions, le pire ennemi de l’Algérie, c’est le juif Le juif qui accapare le numéraire et ne produit rien en échange ; le juif qui ne colonise pas, mais, an contraire, nuit à la colonisation par l’usure — véritable ver rongeur. Ilappartient aux publicistes indépendants, à ceux

—4— que l’on n’achète point, de crier bien haut, ce que chacun ici pense tout bas, de combattre au soleil et non dans l’ombre pour plus grand intérêt de, notre Algérie. Voilà pourquoi la « Juiverie Algérienne » vient de paraître. Je fais appel à tous mes concitoyens « véritablement » français, pour me soutenir dans cette lutte contre l’ennemicommun. Il ne s’agit point de haine de race ou de haine religieuse. Chacun, dans ce pays, où tant de religions se coudoient, où les consciences sont plus libres que partout ailleurs, passe avec indifférence devant l’Église, la mosquée ou la Synagogue. Non ! le but est d’obtenir le retrait du décret Crémieux, qui a donné tout l’opposé des résultats attendus. En effet : On voulait franciser les juifs,et les juifs se sont plus que jamais éloignés de nous. Entre nos familles et les leurs s’élève toujours le rempart infranchissable de la religion : comme toujours leur race ne se mêle à aucune autre race ; ils ne s’allient qu’entre eux ; ils constituent un État dans l’État, ayant son gouvernement, ses institutions, ses finances, ses impôts que perçoit le Consistoire. Ils ont leur cimetière dont ilsvendent les parcelles arbitrairement ; ils ont leurs mœurs a eux et pas de patrie ; ils ont des coreligionnaires et pas de concitoyens. Donc, arrière peuple de Jéhovah ! Juifs, vous ne pouvez conserver ce titre de citoyens français ; Vous n’avez rien fait pour le mériter. Français, haut les cœurs et en avant ! le succès est au bout ! Fernand Grégoire.

—5—

LE JUIF
Égoïsme et judaïsme sontsynonymes. Toute l’histoire sémitique se résume en effet dans ce mot égoïsme. Égoïsme social qui explique la puissance vitale du groupe hébraïque lequel, comme les courants sous-marins, a traversé l’océan des peuples sans être absorbé. Ne cherchez pas ailleurs le secret de la prospérité croissante de l’Angleterre et de l’Allemagne, non plus que les causes de l’affaiblissement graduel de la...
tracking img