La bete du gevaudan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2748 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA BÊTE DU GEVAUDAN

Le sujet de mon exposé est
LA BÊTE DU GEVAUDAN
Avez-vous déjà entendu parler de la « Bête du Gévaudan » ?
Est-ce que vous savez ce qu’est la « Bête du Gévaudan » ? Savez-vous à quoi (ou à qui ) elle ressemble ?
La « Bête du Gévaudan », on connaît sa carrière, une carrière sanglante, avec une centaine de meurtres de femmes et d’enfants
mais il subsiste un mystère : SONIDENTITE ???? QUI EST-ELLE
LE CONTEXTE
QUAND ? Au XVIII° siècle et plus précisément de 1764 à 1767,
Où ? La Bête a sévi dans le diocèse du Gévaudan, ce qui correspond de nos jours au département de la Lozère avec certaines parties des départements du Cantal et de la Haute-Loire.
Il s’agit d’un paysage rural très sauvage avec des rivières (l'Allier), des gorges (gorges de la Jonte), de vastesforêts, des pentes abruptes, des vallées et des montagnes (les Cévennes, le Mont Aigoual, les monts Aubrac et Causse Méjean,). C’est une région où le climat est très rude. De plus, les villages sont éloignés de plusieurs kilomètres les uns des autres. A cette époque, il y a peu de routes ce qui rendait les déplacements difficiles, longs et dangereux.
QUOI ? un « animal » féroce et non identifiésème la terreur dans les campagnes et tue une centaine de femmes et d'enfants ; jeunes paysannes et petits bergers sont dévorés, démembrés, voire décapités dans des conditions atroces…
C’est ainsi qu’une des régions les plus reculées de France est plongée dans une terreur et une psychose : la « Bête du Gévaudan » tue en défiant la population et les chasseurs.
FAIRE ECOUTER LE CRI…

LA CARRIERE DELA « Bête du Gévaudan »
Tout commence en juin 1764.
La première apparition de la « Bête du Gévaudan » est remarquée dans la forêt de Mercoire et aux environs de Langogne. Elle va rester 3 ou 4 mois et dévorer de nombreux enfants avant de se déplacer en parcourant quelques paroisses pour se fixer prés de Saint Alban. De jour en jour, la liste des victimes s’agrandit.
Les premiers témoignagesdonnent quelques indications et un début de piste de recherches pour identifier cette Bête :
- la bête ressemble certes au loup, mais son rugissement est particulier et fait penser à un grand félin ;
- selon certains, c'est une hyène qui s'est échappée d'une ménagerie ;
- selon d’autres, c’est un monstre né de l'accouplement d'un ours et d'une louve ;
- quelques-uns même l'ontentendue parler ;
- les balles tirées à bout portant semblent glisser sur sa peau…
La population, terrifiée, réagit et des moyens sont mis en œuvre
pour tenter de se débarrasser de cette « Bête » :
- sa tête est mise à prix ! une récompense de 200 livres est attribuée à celui qui viendra à bout de la Bête, (fin 1764)
- le montant va augmenter : une prime de 2000 livres puis de6000 livres, promises par le roi lui-même. (fin 1764)
- L'appât du gain semble alors plus fort que la peur, et, en février 1767, un corps de 20.000 chasseurs venus de Gévaudan, de l'Auvergne et du Rouergue se lance sur les traces de la bête, mais sans résultat.
- Dragons, louvetiers et porte-arquebuse du roi se succèdent alors pour « courir sus à la Bête qui mangeait le monde ». En vain…Et les massacres continuent…
- les battues (1765) se multiplient ; les chasseurs les plus réputés de France viennent aussi tenter leur chance, mais aucun d'entre eux n'arrive à venir à bout du monstre, dont les exploits se répandent dans toute l'Europe. Certaines battues comptent jusqu’à 30 000 personnes…
- Le roi décide alors d'envoyer sur les lieux François Antoine, lieutenantde ses chasses, avec un détachement choisi parmi les gardes-chasse de ses capitaineries de Versailles et de Saint-Germain-en-Laye. François Antoine arrive en juin 1765, mais ses efforts vont demeurer vains,
La situation empire : la bête continue à dévorer femmes et enfants et à narguer les balles ; Les paysans, épuisés et découragés, affamés par de mauvaises récoltes, ne savent vraiment plus à...
tracking img