La biologie de la peau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2214 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BIOLOGIE DE LA PEAU

La beauté d’un visage est un éclat d’un moment , et qui n’est attaché
qu’à la seule épiderme . MOLIERE « Les femmes savantes «

1. Organisation générale
L’épiderme a une épaisseur inférieure à 1 mm en moyenne , 1.5 au niveau des paumes , 0.04 au niveau des paupières , et présente deux faces : une faces superficielle qui constitue la surface cutanée et une face profonde. La surface cutanée Elle n’est pas uniforme et lisse , elle est criblée de multiples orifices et présente un relief variable selon les régions du corps . Elle n’est pas au contact direct avec l’extérieur , elle est recouverte du film cutanée de surface et elle constitue le support d’une flore microbienne , bactérienne et mycosique. Les orifices : Les orifices pilosébacés :appelés ostiafolliculaires sont des orifices par où s’écoulent le sébum, la sécrétion apocrine ,et d’ où sortent les poils . Ils sont visibles à la loupe. Les pores : orifices d’excrétion de la sueur visibles qu’au microscope. Le reliefs ou dépressions : Le réseau microdépressionnaire de surface ou RMD creuse l’épiderme se sillons visibles au microscope , la surface cutanée est imprimée par ces motifs dés la naissance ,sa principale fonction est d’ordre mécanique il constitue une réserve d’étirement permettant une extension de l’épiderme. Les dermatoglyphes : ( derma peau gluphé gravure ) empreintes digitales spécifiques de chaque individu. Les lignes de la main : plis de flexion Les rides : les plus visibles et représentent le principal marqueur du vieillissement de la peau.

LE FILM CUTANE DE SURFACE

Lefilm cutané de surface ou FCS est un mélange complexe qui s’étale à la surface de la peau , c’est une émulsion du type eau dans huile naturelle ( sécrétions des glandes sébacées et sudoripares ) indispensable à la protection de la surface cutanée. COMPOSITION DU FHL : la partie liposoluble provient du sébum avec : - triglycérides - acides gras - cires la partie hydrosoluble provient de la perteen eau avec : - eau - acide lactique - acide urique - chlorures - phosphates de plus il y a des fragments de cellules cornées issues de la desquamation et des lipides intercellulaires. ROLES ET FONCTIONS DU FHL : - fixer l’eau dans les cornéocytes puis à la surface de la peau. - maintenir l’acidité cutanée ( PH entre 5 et 6 ) pour se défendre des agressions microbiennes et mycosiques. - luttercontre les excès d’humidification et de déssication. RAPPEL DU PH : potentiel hydrogène Le PH est la concentration des ions hydrogène d’une solution , son taux peut varier de 0 à 14 . La neutralité est 7 , de 0 à 7 le milieu est acide , et de 7 à 14 le milieu est basique ou alcalin . Les liquides internes ont un PH de 7.35 , la peau normalement équilibrée a un PH de 5.5 ce qui lui confère uneprotection naturelle suffisante pour empêcher la prolifération de germes étrangers tout en préservant la flore saprophyte. Le FHL possède également un pouvoir tampon c'est-à-dire la capacité de pouvoir subir les variations du PH provoqués par des substances plus ou moins agressives et de se reconstituer à l’identique. Les déséquilibres du FHL : la peau sèche manque de sécrétion sébacée , il ne peut doncpas freiner la perte en eau , son PH devient plus acide donc capable de lutter contre les microbes mais aura tendance à s’irriter facilement. La peau grasse a un excès en sébum ce qui lui donne un FHL trop huileux , un PH proche de la neutralité donc moins apte a lutter contre les microbes , elle sera victime de boutons .

La microbiologie de la surface cutanée

La peau est colonisée sur toutesa surface par divers micro-organismes qui constituent la flore cutanée , formée d’une flore dite résidante ou commensale et d’une flore transitoire ou occasionnelle . La flore résidante Elle est constituée d’espèces microbiennes présentes à la surface de la peau en permanence , se nourrissant aux dépens d’un hôte sans lui causer de dommages. Elle se situe dans les sillons du RMD , dans la...
tracking img