La boue des flandres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4912 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
4.0 Commentaire de critique

4.1 Le temps
L'histoire de « La boue des Flandres et autres récits de la Grande Guerre » de
Max Deauville se passe pendant la première guerre mondiale de 1914 -1918 .
La première partie du livre intitulée « Carnet de route » jusqu'à la page 150 est une sorte de journal de guerre relatant les évènements du front de manière chronologique en suivant ledéplacement des troupes. Max Deauville tente de nous raconter son quotidien de médecin jour après jour pendant la guerre en fixant les dates des batailles auxquelles il assiste : « Steenstraete, le 25 mai 1915 » , p. 118 par exemple.
Parfois, un sommaire raccourcit le récit comme par exemple à la p.79 : « Les derniers jours, au milieu de la tranquillité habituelle, quelques évènements se sont passésqui auraient du attirer l'attention », ou encore, p. 107: « Toute la journée, le canon a grondé faisant trembler les vitres ».
Comme la narration se fait de manière chronologique, mais de manière discontinue – parfois rien n'est relaté durant plusieurs jours de suite - il n'y a pas de construction de phrase d'ellipse.
Dans la deuxième partie « Récits », l'ordre chronologique n'est plus respecté:il s'agit d'une appréciation personnelle de l'auteur sur les personnages et les faits de guerre où le respect de la chronologie n'est plus indispensable à la compréhension du lecteur.
Par certains flashbacks, il replonge par exemple dans les souvenirs du passé où la quiétude et la pureté des paysages contrastent avec l'anxiété et le vacarme de la guerre : « Jadis, le long du canal de Loos'étendaient des prairies vertes et grasses. Les talus herbeux s'ornaient par endroits d'un pointillé rouge de coquelicots, et l'eau reflétait le ciel pur », p.250 .
D'autres fois, une anticipation donne une possible projection sur l'avenir, dans « Conseils à un embusqué », p. 185 : « Il est probable toutefois que les grands diseurs de bonne aventure, les politiciens influents, clameront à leursadministrés que la guerre a eu lieu, qu'il n'y a plus à redouter qu'elle revienne, que tout est rentré dans l'ordre, et qu'il vaut mieux recommencer à danser en rond, la bouche fendue jusqu'aux oreilles, chacun dans le cercle de son parti.»
Rôle de l'histoire:
Une guerre mondiale joue bien entendu un rôle important sur la vie sociale des gens en général et donc de l'auteur. Mais vis à vis de l'auteur enparticulier, cette influence est limitée, on peut la considérer comme une parenthèse dans sa vie. Il était médecin écrivain avant la guerre, il le redeviendra après la guerre et on ne peut pas dire qu'elle a bouleversé la vie de cet humaniste.

4.2 Le genre
Le livre est une autobiographie partielle en effet, l'auteur raconte une époque déterminée de sa
vie, une époque difficile et peuordinaire que sont ces quatre années de guerre durant laquelle il relate de la manière la plus objective possible les évènements, mais vis à vis desquels il révèle aussi ses sentiments, sa rancoeur, son dégoût.
En revanche, il ne parle pas de la période ayant précédé la guerre, de son enfance, de son adolescence, de ses études etc...
Pas plus qu'il n'évoquera son après-guerre, ni du point de vuesocial, ni du point de vue professionnel et encore moins du point de vue de sa vie privée.
L'objectif de Max Deauville est de retracer la vie pendant la guerre afin qu'on oublie pas
le sort qu'on a réservé principalement aux soldats, avec le soucis majeur de le faire avec la
plus grande objectivité. Mais aussi de faire passer un message de manière sarcastique aux
autorités qui déclenchentla guerre, sans y participer de manière active.
L'auteur ne s'exprime pas beaucoup en « je » mais plutôt en « nous » comme par exemple
en page 108 : «  Nous commençons à croiser parmi nos hommes des soldats en capote bleue,
les gars du 135ème ». L'auteur nous donne son avis et des conseils à différentes reprises,
cependant je qualifirais son statut d'effacé car il ne cherche pas à se...
tracking img