La boule

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2112 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
 
Accueil
 
-------------------------------------------------
Haut du formulaire
Recherche :  
 recherche avancée

Bas du formulaire

N°26 - Juin 2010
* Le devenir des métropoles
* Le retour de l'éthique
N°25 - Février 2010
* Retraites : quelles réformes ?
N°24 - Novembre 2009
* Les stratégies marketing de demain
* Les normes comptables IFRS en question

N°21 -Novembre 2008
Les résultats mitigés de la discrimination positive aux États-Unis

Auteur
 John D. SKRENTNY   
Lorsqu'il s'agit d'évaluer l'efficacité d'une politique, la première question est apparemment simple : quel était son objectif exact ? La politique de discrimination positive des États-Unis a été conçue avec des objectifs très divers. Et il n'est guère étonnant que les résultatsqu'elle a obtenus soient variables. Il y a eu des succès et des échecs.
Dans le contexte américain, la « discrimination positive(1) » peut avoir plusieurs significations. Pourtant, dans la plupart des cas, ce terme désigne des politiques obligeant à sortir de la neutralité lorsque l'on est en position de donner une opportunité, par exemple dans le recrutement des universités ou des entreprises. Onpourrait se contenter d'attendre les candidatures et choisir les postulants les plus expérimentés ou ayant obtenu les meilleures notes aux tests de recrutement (au lieu de préférer systématiquement les hommes blancs, comme cela a été le cas au cours de la majeure partie de l'histoire américaine). Depuis le Civil Rights Act de 1964, adopter cette attitude passive de non-discrimination est uneobligation pour toutes les entreprises de plus de quinze salariés, ainsi que pour tous les programmes et institutions financés par le gouvernement fédéral.
Une démarche active
La discrimination positive, quant à elle, oblige les personnes pouvant offrir des opportunités à agir « activement ». Elles doivent, à tout le moins, s'assurer que les candidats représentent la diversité de couleurs et de sexesde la population (les États-Unis n'ont jamais adopté la discrimination positive à destination de groupes ethniques ou religieux). Pour ce faire, il peut être nécessaire de concentrer le recrutement sur les minorités raciales ou les femmes, d'effectuer des formations ciblées ou de fixer des objectifs chiffrés au processus de recrutement. Toutefois, la forme de discrimination positive la pluscontroversée reste celle qui consiste à favoriser les femmes ou les minorités raciales lors du choix final. Ce type de discrimination positive existe dans les réglementations fédérales, des États et des villes, et dans les politiques de recrutement des universités les plus sélectives.
Ces politiques sont-elles efficaces ? Par certains côtés, la réponse est indubitablement oui. Il faut se souvenir quela discrimination positive actuelle est née à une époque où les villes américaines subissaient de terribles vagues de violence. Les médias montraient en boucle des images de quartiers en flammes, d'Afro-Américains en colère, et d'un effondrement de l'ordre. Entre 1966 et 1968, 169 personnes ont péri dans ces actes de violence, 7 000 ont été blessées et plus de 40 000 arrêtées. En 1965, une émeute àLos Angeles a vu la destruction de 977 bâtiments. C'est dans ce contexte d'agitation et de crise que la discrimination positive a été lancée, dans l'espoir de pacifier les villes du pays.
Une politique pacificatrice
Et cela a fonctionné. D'autres facteurs ont sans doute contribué à ce résultat, mais il est clair que la discrimination positive a joué un rôle dans l'arrêt des violences raciales,au début des années 70. Particulièrement (mais pas seulement) dans les villes, la discrimination positive a permis aux Noirs et à d'autres minorités de trouver du travail dans les usines, les services ou le bâtiment. Les universités ont fait l'effort d'admettre plus d'étudiants issus des minorités, leur donnant confiance en l'avenir.
La police a également fait de gros efforts pour recruter des...
tracking img