La bretagne sous les julio-claudiens

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2319 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Bretagne sous les Julio- Claudiens

Remarques préalables:

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut préciser deux choses.
Tout d'abord, notons qu'avant de s'appeler « Grande-Bretagne », ce territoire s'appelait simplement « Bretagne » et il était peuplé de Bretons. A partir du 6ème siècle, une partie de la population bretonne migre sur le continent et la confusion s'intalle entrela Bretagne insulaire et la Bretagne continentale correspondant à la Bretagne actuelle. On les distingue alors en parlant de grande Bretagne et de petite Bretagne.
D'autre part, notons que les Juilo-Claudiens sont un dynastie de quatre empereurs romains entre 14 et 68 après J.C. Ces quatres empereurs (Tibère, Caligula, Claude et Néron) succèdent à Auguste et appartiennent à la fois à la gensJulia et à la grande famille patricienne des Claudii Nerones.

Introduction

La conquête de la Bretagne commence en 56 avant J.C par César. Après les deux incursions de celui-ci, on aurait pu croire que l'île allait rapidement être intégrée à l'Imperium romanum. Mais ce ne fut pas le cas. En effet, les empereurs qui lui succèdent ne partent pas à la conquête de ce territoire et il faudraattendre Claude pour l'extension de l'empire reprennent. En effet, sous le règne de Claude (41-54), l'empire connu de nouveau l'expansion. Diverses provinces vont être annexées à cette époque mais la plus marquante de ces conquêtes est celle de la Bretagne en 43 après J.C.
Claude appelé Tiberius Claudius Drusus Nero Germanicus, est né en 10 avant J.C et meurt en 54 après J.C. Il succède à Caligula en41 en devenant, de ce fait, le quatrième empereur de la dynastie julio-claudienne alors qu'il a déjà une cinquantaine d'années.
Cependant, les Bretons sont mécontents de cette invasion et de cette conquête et ceux pour diverses raisons. Ceux-ci vont se révolter.
Nous vous proposons, donc, de voir dans un premier temps, la conquête de ce territoire avec les différentes étapes et dans un secondtemps, on évoquera les conséquences de cette conquêtes ainsi que les révoltes.

I) Une conquête par étapes

a) Le commencement

En 56 avant J.C, César tente une première invasion. Cependant, durant la traversée de la Manche, les bateaux transportant la cavalerie se perdirent et rentrèrent à Boulogne.
César débarqua, alors, seulement avec son infanterie près de Deal, et après un âpre combatsur le front de mer, il le sécurisa mais il ne pu poursuivre les bretons à cause du manque de la cavalerie.
Mais une autre bataille eut lieu devant le camp romain, et malgré leur supériorité en nombre, les bretons furent battus.
César retourna à Rome où il eut un triomphe et en 54 avant J.C, il décida de retourner en Bretagne avec une armée plus grande (5 légions). Il pénétra à l'intérieur desterres et combattit une armée de Catuvellaunes menée par le Roi Cassivelaunus.
Les romains gagnèrent cette bataille grâce à l'aide des Trinobantes, ennemis des Catuvellaunes.
Par conséquent, ils signèrent une reddition qui les obligeait à payer un tribut à Rome, à lui obéir et à ne pas faire mal aux Trinobantes.
Après cette bataille et cet accord, César du rentrer sur le continent car c'étaitle début des guerres civiles et il devait combattre Pompée.
La conquête s'arrêta, pour lui, à ce moment là.

Auguste qui lui succèda a conscience de l'héritage laissé par César, et avant même d'avoir battu Marc-Antoine, il projetait d'envahir l'Angleterre.
Malgré le fait que les Catuvellaunes avait envahit le territoire des Trinobantes et donc avait bafoué le traité signé avec César,Auguste renonça de partir car durant une bataille en Germanie en l'an 9, il perdit 3 légions et ses généraux.
De ce fait, désormais, il ne serait plus question de nouvelles conquêtes, on se contenterait de consolider les anciennes.

A la mort d'Auguste, Tibère lui succède. Il se fit comme principe de ne plus intervenir au-delà des limites de l'Empire.
Par conséquent, le roi Catuvellaune...
tracking img