La burqa porte elle atteinte à l'émancipation de la femme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (624 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La burqa porte t elle atteinte à l’émancipation de la femme ?
La femme se bat depuis longtemps pour acquérir l’égalité entre les hommes et les femmes. A une époque où la mode vestimentaire fémininedéfraie de plus en plus la chronique, on trouve des femmes qui se cachent derrière une voile intégral, la burqa. Des femmes complètement voilées croisent donc dans les rues d’autres à moitié dénudées.Evidemment, la solution n’est pas de se balader dans la rue en minijupe et décolleté mais il existe un juste milieu entre la vulgarité et le fait de se cacher totalement sous un voile. Car il fautrappeler que la burqa n’est pas un simple voile qui recouvre les cheveux, mais carrément un immense morceau de tissu qui recouvre la femme de la tête au pied et qui ne laisse même pas voir ses yeux, cesderniers cachés sous un tissu quadrillé. On se demande même si elles arrivent à voir derrière cela. Dans un pays comme la France, ou la femme s’est frayé un chemin parmi les hommes depuis denombreuses années, on ne peut autoriser un tel comportement. Pour moi cet accoutrement réduit la femme au rang de « fantôme ». Qu’est ce qui ressemble plus à une femme en burqa qu’une autre femme en burqa. Lafemme qui se cache sous ce « déguisement » veut sans doute passer inaperçu mais pour moi elle attire tous les regards sur elle. Certes ce ne sera pas ceux des hommes désireux d’apprécier ses formesmais plutôt ceux des passants qui seront perplexes devant un tel accoutrement. Je plains ces femmes, car la majeure partie du temps, ce ne sont pas elles qui ont fais ce choix mais leurs maris souventplongés dans le côté extrémiste de la religion. La France se veut d’être le pays des droits de l’homme et de la femme, un pays laïque, c'est-à-dire où la religion et l’état sont séparés et donc oùtout signe ostentatoire de religion est interdit dans les lieux publics. Or, j’imagine mal une femme porter ce vêtement si ce n’est comme représentation de sa religion. Chacun est libre de faire ce...