La burqa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
V:. M:. Et V:. T:. M:. FF:. En vos rangs, grades et qualités. - LA BURQA

La burqa est une pratique ultra-minoritaire en France, puisque 1900 femmes sont concernées. Selon le spécialiste de l'Islam et politologue français Olivier Roy, la burqa est une invention récente du mouvement intégriste salafiste dans les pays du Golfe et au Pakistan. Avec ce vêtement qui ne date que d'une vingtained'années, l'enfermement de la femme est plus total qu'avec un tchadri puisqu'il s'accompagne de gants pour cacher les mains et que même les pieds sont dissimulés. Dans les pays où seuls les yeux n'étaient pas cachés, obligation est faite aux femmes de porter des lunettes de soleil ou de cacher leurs yeux à l'aide d'un morceau de tissu fin permettant de voir sans être vues. En somme, l'application de laburqa restreint les activités personnelles, sociales et économiques des femmes à l'extérieur de la maison.

Le philosophe Abdennour Bidar juge que le port de la burqa outrepasse largement cette tradition et qu’il ne se fonde sur aucune prescription coranique, y préférant pour sa part le voile laissant à découvert le visage, voire l'absence de tout voile et l'intériorité de la pratiquereligieuse.

Ce qui me interpelle le plus dans le port de la burqa, c'est cette minorité de femmes qui le porte volontairement et qui sont absolument convaincues que c'est un signe religieux !

Ce problème de burqa se trouve sûrement à l'intersection de trois sujets passionnels en France : l'identité nationale, l'émancipation de la femme et la laïcité.

Pour les personnes d'origines immigrées, lefossé entre la culture du pays d'origine et celle du pays d'accueil les pousse à se tourner vers l'Islam comme seule source de réponses à leurs questions. Cependant, cet Islam est décontextualisé, sorti de son milieu traditionnel. Ces musulmans qui se décrivent à la fois d'Islam et de France, donnent naissance à un nouveau concept: l'Islam de France.
L'Islam donne une légitimité à leursrevendications, leurs comportements, et est une source de réponse unique à leurs problèmes. Cette source de réponses unique est réellement problématique, car il n'y a plus de confrontation avec d'autres sources de savoir, et donc de regard critique sur la religion permettant une évolution du discours. Ces personnes, devant faire le compromis entre plusieurs cultures et origines, trouvent une solution dansl'Islam. Ils intègrent la communauté musulmane ou la «Oumma » qui n'a pas de nationalité, de frontière. Ainsi, on ne trahit pas ses origines (puisque l'on est musulman) tout en restant français.
Dans ce contexte, l'accès au texte coranique va permettre de faire accepter aux « anciens » des valeurs françaises, ces derniers cherchant plutôt à imposer des traditions. Cela leur permet également de sereconnaître dans la France et ses valeurs, car la démocratie, le respect des droits, la justice existent dans le Coran. Le Coran devient un lien entre leurs origines étrangères et la France. Ils se reconnaissent dans la France à travers l'Islam, et cherchent à développer cette vision moins fondamentaliste des textes religieux qui n’est pas mise en avant par les médias.
Il en est de même dansl'affaire de la burqa. Selon moi, cette minorité de femme est bien décidées à se réapproprier la lecture des textes imposée par les hommes, ces derniers faisant de la burqa une marque de soumission. Ainsi, elles se sentent libérées et plus proche des combats de françaises sur des valeurs comme l'égalité des sexes. Mais, les femmes qui cherchent à redéfinir les textes de l'Islam en leur faveur s'enfermentà leur tour dedans, en tentant de prouver aux hommes sur une affaire comme la burqa que leur lecture est erronée. Elles enferment leur raisonnement et écartent toutes causes extra religieuses face aux problèmes auxquels elles sont confrontées, notamment dans la recherche d'une identité. D'où une incapacité à évoluer dans la lecture du texte et plus largement dans le rapport qu'elles ont à la...
tracking img