La cantatrice chauve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (611 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
QUESTIONS :
1. Quel texte vous semble le plus facile à mettre en scène ? Répondez à l’aide d’exemples précis.
2. Quelles fonctions attribueriez-vous aux spectres dans l’extrait 1 et 2 ?1. Pour moi le texte le plus facile à mettre en scène est « MACBETH », car le texte à était écrit au XVIIe siècle, à cette époque il n’y avait pas beaucoup d’effet spéciaux. Il n’y à que quatrepersonnages qui parlent, et huit figurant. Et on n’a besoin que de quelque accessoire.
2. Dans l’extrait 1 les spectres rappel le passait de Macbeth. dans l’extrait 2 le spectre à un rôle defaucheuse, qui vient récupéré les âmes.
Invention :
Le fantôme de Versailles
Cette scène se passe dans la chambre du prince
Le fantôme du roi : Mon fils, tu dois me venger !
Le prince : Qui est la ?Le fantôme du roi : C’est moi mon fils, le roi Jean.
Le prince : Mais c’est impossible, tu es mort. Si c’est une mauvaise blague, je vous ferais guillotinait !
Le fantôme du roi : Non mon fils,c’est bien moi.
Le prince : Prouvez-le !
Le fantôme du roi : Quand tu étais petit, tu t’étais perdu pendant une partie de chasse. Je t’ai retrouvé sous un grand chêne, où tu t’étais blotti.
Leprince : Père ? Mais pourquoi me hantai-vous ?
Le fantôme du roi : Je veux que tu me venge, de mon assassin !
Le prince : Un assassin ? Mais qui ?
Le fantôme du roi : Mon propre frère le roi Charles. Ilavait mi du poison dans ma nourriture.
Le prince : Mais comment pourrai-je te venger ? Il est surveillé jour et nuit par sa garde personnelle.
Le fantôme du roi : Je vais t’expliquer…
Et leurdiscutions continua jusqu'à l’aurore. Le soir suivant le prince et le fantôme exécutaient leur plan.
Cette scène se passe au banquer organiser par le roi Charles pour fêtait son couronnement.
Le roiCharles : Viens mon neveu, le prince va s’assoir a coté du roi. Mais cher sujet buvons pour mon règne.
Le prince : Mon oncle puis-je vous parler en priver ?
Le roi Charles : Bien sur mon neveu.
Ils...
tracking img