La cantatrice chauve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (287 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Plusieurs metteurs en scène ont manifesté leur enthousiasme et leur engouement face au texte de Ionesco. Jean-Luc Lagarce, dramaturge du XXe siècle et metteur en scène aproposé une mise en scène de la pièce de La Cantatrice chauve. Il y pousse à l'extrême le non-sens et le sentiment de l'absurde. Les personnages sont des "fantoches",livrés à eux-mêmes. La dérision est poussée à son paroxysme révélant des personnages hauts en couleurs. Jean-Luc Lagarce utilise des couleurs vives pour dénoncer leridicule des bourgeois ainsi qu'un décor (une maison blanche et un jardin) pour souligner leur conformisme. Il souligne ainsi l'artificialité et la superficialité de ce monde(comme par exemple, la mise en scène d'un tuyau en plastique jaune fluo). L'artificialité est créée à partir de rires pré-enregistrés diffusés lors de dialogues noncomiques ou encore par les caractères imprévisibles des personnages, qui en le temps d'une réplique, peuvent changer totalement de personnalité. Des allusions aux filmsd'Alfred Hitchcock ou encore aux séries américaines entrecoupées de pages publicitaires (c'est pour cela que des pauses surviennent lors de la scène) sont remarquées.Jean-Claude Berutti propose quant à lui, une mise en scène où l'étrange côtoie la peur et le bizarre. Les personnages portent des masques en plâtre et évoluent sur une scène dering. Le décor, comme beaucoup de décors au XXe siècle, est très sobre voire dépouillé. Il joue sur le côté automate des personnages. De plus, la scène de reconnaissanceentre les Martin provoque le rire car Berutti propose un jeu très sensuel et érotique à ses personnages. Cette scène provoque le malaise et la gêne chez le spectateur.
tracking img