La carence affective

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2798 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CARENCE AFFECTIVE

La carence affective est un terme qui m’a interpellée il y a maintenant une quinzaine d’année. C’était lors d’un premier contact avec des jeunes adultes handicapés accueillis dans un foyer spécialisé. Les personnes accueillies étaient porteures de handicaps différents allant de la trisomie, à la psychose et présentaient une déficience intellectuelle plus ou moins légère,ainsi que des troubles du comportement divers. Succinctement, il m’était expliqué qu’il s’agissait de causes génétiques pour certains, des conséquences accidentelles lors de la grossesse ou de l’accouchement pour d’autres et aussi des jeunes porteurs de « carence affective »avec des parcours familiaux difficiles. C’était alors la première fois que j’entendais parler de «carence affective». Je mesouviens avoir eu un sentiment d’injustice, dans le sens de malchance pour eux et de chance pour moi, comme si je l’avais «échappé belle» J’étais dans un grand étonnement devant les séquelles qu’une carence affective pouvait engendrer. Il me paraissait incroyable que l’évolution dans certain milieu familial psychosocial suffise pour déclencher des comportements, parfois d’une forte violence. Alorsquelques questions me viennent: Mais la question qui me vient au fond est « pourquoi ai-je ressenti une telle attirance, parfois une telle colère et de l' injustice devant le mal être de ces jeunes? »
Pour commencer je vais essayer de comprendre ce que l’on veut dire par affectif, appelé aussi dans le langage psychologique attachement et affiliation. Le concept de «l’attachement» élaboré par lepsychiatre John Bowlby en 1940, me paraît intéressant à développer. Je parlerai ensuite du développement sensoriel du foetus et de l'enfant et surtout de l'interaction vitale entre le tout petit et l'objet d'attachement qui s'accompagne de conséquences bonnes, moins bonnes mais aussi désolantes suivant la façon dont ce petit être a été pensé et considéré avant, durant et après sa naissance.L'ATTACHEMENT
La signification la plus courante est celle du lien entre le nourrisson et le principal fournisseur de soins, généralement la mère. Le concept de l’attachement met l’accent sur les shèmes habituels des relations parents et nourrissons ainsi que sur l’aspect qualitatif de ces relations. L’enfant développe de nombreux liens d’attachement suivant un ordre d’importance, tout en privilégiantgénéralement la relation avec sa mère. Il s’agit bien d’une relation intime et affectueuse dont l’influence se fait sentir tout au long de la vie, il en découlera des effets durables dans l’existence de la personne. Une figure parentale investie émotionnellement un
enfant en lui manifestant un intérêt actif, orienté vers son bien être. Il est donc nécessaire que l'enfant soit considéré avec sonidentité propre. Il est objet de projects personels positifs, respecté en tant qu'individu avec un avenir. Cela n'exclut pas les projects négatifs, mais, l'important pour qu'un développement soit harmonieux est que le positif l'emporte sur le négatif. Le concept freudien, selon lequel «l’enfant s’attache à sa mère car elle satisfait ses besoins primaires: alimentaires», est remis en cause. La théoriede l’attachement met en évidence le besoin de contact social à la base de la relation d’attachement. L'attachement repose sur un grand nombre d'intéractions entre un ou quelques adultes qui sont figures parentales, biologiques ou adoptives ; les intéractions consistent en soins d'alimentation en proximité et présence physique, en allaitant ou en tenant le bébé dans ses bras lors du biberon(holding) ; d'hygiène ; d'échange de regards, de sons, de paroles, de mimiques, de jeux. Ces adultes qui l'entourrent dans une affection constante, par des comportements fiables, allant dans le sens d'un bon développement, deviennent ses points de repère, sa source de sécurité et d'identité.
Cette stabilité affective correspond à un besoin fondamental de l'enfant du point de vue de sa croissance,...
tracking img