La cgt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (851 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMUNICATION
&
DIALOGUE SOCIAL :

SOMMAIRE

Introduction

I. Historique

II. Orientations de la CGT

III. Organisation et électoratIV. Evolution

V. La CGT et les conflits

VI. La CGT et nos entreprises

Conclusion

INTRODUCTION

- Selon le dictionnaire Robert :
Le syndicat est uneassociation qui a pour objet la défense d’intérêts commun et professionnel.
C’est après 1871 que le sens de syndicat « association de défense des salariés » devint dominant. Employé seul le mot a engénéral cette valeur.
Le syndicalisme est un fait social et politique que représente l’existence et l’action des syndicats des travailleurs salariés ; doctrine de ces salariés.

- Selon la CGT :
Lesyndicalisme fait du partie du patrimoine vivant et de la démocratie.

La CGT est l’un des cinq syndicats représentatif en France ; cette représentativité répond à cinq critères (critères définispar L'article L 133-2 du code du travail) qui sont :

- L’indépendance, aussi bien vis-à-vis de l’employeur que d’autres groupements (parti politique, association…)
- Importance des effectifs(nombre d’adhérents). La syndicalisation étant faible en France, les juges prennent en compte le taux de syndicalisation de la branche ou de l’entreprise.
- Montant de cotisations reçues. Elledoit être la manifestation d’un attachement durable des syndiqués à leur organisation et permettre une gestion indépendante.
- Expérience et ancienneté du syndicat.
- L’attitude patriotiquependant l'occupation.

À ces cinq critères, la jurisprudence en a ajouté deux :
- L'activité du syndicat, en termes d'ampleur et d'efficacité.
- La capacité à mobiliser les salariés, autrementdit l'influence du syndicat

I) HISTORIQUE

Née de la volonté des salariés de s’organiser collectivement et durablement pour défendre leurs intérêts et pour conquérir des droits et des faires...
tracking img