La chanson de guillaume: la faim de petit gui

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Au Xème, XIème siècle, la littérature prend une direction narrative avec la Chanson de Geste qui est une création originale en langue romane. La Chanson de Geste vient du latin ‘’gesta’’ qui signifie ‘’hauts faits héroïques’’. Ecrit entre le XIIème et le XIVème siècle, le cycle de Guillaume d'Orange est le plus important de la littérature médiévale et repose sur le concept de la Chanson deGestes. Il est composé de 26 chansons dont La Chanson de Guillaume. La Chanson de Guillaume (ou ''Chaçun de Willame'') que nous allons étudier ici date de la première moitié du XIIème siècle (bien que la première partie puisse dater du XIème siècle) et fait partie de la matière de France qui renvoie à la mémoire et à l’histoire de notre nation. Elle vient de la Geste de Garin de Monglane (qui est legrand-père de Guillaume) et puise dans l’époque carolingienne. Dans cette œuvre on a un rapport de la fidélité au roi. Cette chanson célèbre les hauts faits de Guillaume lors du conflit avec les Sarrazins qui, sous la conduite du roi Déramé, ont envahi la France. C'est une œuvre qui fut chantée par des jongleurs itinérants à l'époque du Moyen Age, qui se produisent dans les châteaux seigneuriaux oudans les foires des bourgs ou des villages. La réception de ces vers est donc orale.
Cette œuvre a une structure narrative tripartite et nous sommes dans le troisième volet. L’extrait que nous allons étudier ici, se place à un moment de défaite dans l’histoire. Après un assaut qui devait être victorieux et aisé, plusieurs membres du lignage sont faits captifs et Petit Gui ainsi que Guillaumedemeurent seuls. Tourmenté par la faim, Petit Gui part en quête de nourriture et Guillaume se fait attaquer par de nombreux païens.
Les deux impératifs de la littérature médiévale sont plaire et enseigner (comme pour Horace : plaire, enseigner, émouvoir).Nous allons donc voir de quelles manières l’orateur réussi à s’acquitter de ces deux fonctions dans cet extrait qui va du vers 1730 au vers 1821.Dans une première partie nous relèverons comment il satisfait l’assemblée car il s’agit d’une performance orale basée sur la répétition et la variation ainsi que la diversité des registres. Dans une seconde partie, nous verrons de quelle façon, à travers son travail il transmet des valeurs et une éthique telles que le respect des liens et de la parole donnée, le courage et la foi.Le jongleur a deux vocations : plaire et enseigner. Tout d’abord, nous allons voir de quelle manière le troubadour parvient à donner un caractère plaisant à cet extrait de La Chanson de Guillaume. Il faut déjà savoir que nous sommes dans un terrain connu et codifié et que de ce fait, le public a des attentes. La Chanson de Geste a un rapport direct au chant et à la voixpuisqu’elle est véhiculée par les troubadours souvent accompagnés de mélodies. Le trouvère a donc une fonction mélodique. Il s’agit de chant, de performance. En général, La Chanson de Geste est écrite sous forme de strophes appelées ‘’laisses’’, d’aspects discontinus avec des assonances, en décasyllabes (ordinairement faux -9 à 11 syllabes-). Pour le rythme de la voix du jongleur, les césures sontimportantes. La césure mineure avec une coupe 4/6 est dominante. Pour continuer, l'oralité se remarque à l’intérieur de cet extrait grâce, par exemple, à l'usage de l'impératif aux vers 1719, 1775, 1776 (deux fois), 1777, 1778, 1790 et 1818. Ensuite, on peut noter certaines accentuations qui montrent bien que nous sommes dans l'oralité quand on a par exemple la présentation des protagonistes à la césure. Onpeut l’apercevoir aux vers 1734, 1736 et 1737:
''Veit le Willame, / a demander li prist:'' et
''Respunt li enfes: / «Jol vus avrai ja dit:
Mar vi Guiburc, / qui suef me norist,''
(‘‘enfes’’ faisant référence à Petit Gui). Les ennemis sont également découverts par le même procédé au vers 1809:
''Si cum paiens / l'unt si acuilliz,''.
Pour poursuivre, la voix du troubadour perce parfois à...
tracking img