La chemise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (943 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un après-midi, alors que le petit enfant se trouvait chez son grand-père, il alla dans le grenier et fit quelques trouvailles. Quand soudain il entrevit une belle chemise à carreaux qui avait sansdoute du appartenir à son grand père ou encore à son père. Il décida donc de l’apporter à son grand-père. Alors celui-ci s’écria : « Ah !!! Malheureux repose ça tout de suite avant d’avoir desproblèmes !! Si cette chemise était dans le grenier avec un tas de poussière dessus c’est bien pour une raison !! »
Le petit, pris de panique, écarquilla ses yeux, il la regardait, la scrutait sous lesmoindres recoins !! Et il se demanda « Qu’est-ce qui aurait bien pu arriver pour que son grand-père réagisse comme ça. Ce n’était pas à son habitude d’être aussi bref, mais on aurait dit qu’il était commecontrarié !! » Généralement il était plutôt du genre calme, posé !! Soudain après mures réflexions, pris d’un frisson qui lui traversa tous les membres, il jeta l’objet à la figure de son grand-père.Le grand-père s’en débarrassa et fit s’asseoir le petit. Et lui raconta l’épopée de son père : « Mon petit je dois te dire que ton père n’était pas celui qu’il est aujourd’hui, étant jeune. Il étaitd’un gabarit assez trapu, petit avec un strabisme prononcé. Il était un peu comme toi aujourd’hui. »
Sur ces mots le petit devint tout rouge et lui rétorqua : « Tu crois que tu es beau toi ! Avectes rides sur le visage on pourrait te comparer à un accordéon ».
Puis le jeune voulut alors sortir de la chambre où ils discutaient mais le grand-père l’attrapa, car il avait compris son erreur ! Ils’excusa auprès de son petit-fils. Et continua : « Un soir il partit comme à son habitude en boîte de nuit pour trouver une petite copine. Mais il enchaînait les « Non » et recommençait mais en vain. »Le petit-fils regardait attentivement son grand-père, il était emporté par cette histoire. Le grand-père s’arrêta un instant pour le regarder, mais il n’eut même pas le temps de parler qu’il fut...
tracking img