La chevelure

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (604 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La femme est une inspiratrice pour beaucoup de poêtes. En 1857, Baudelaire publie le recueil Les fleurs du mal
Proposition de plan :

I-La chevelure de la femme permet le voyage :-Particularités de la chevelure (texture, couleur)
-Une sensualité (moment et lieu, voc. animal)
-Chevelure = image de la mer

II-Ampleur dans le mouvement :

-Eloignement géographique de ladestination
-Bonheur exotique : il faut aller loin pour le trouver
-Plaisir extrême atteint grace à la chevelure
-Eblouissement : extase
-Fusion, harmonie entre les sens

ConclusionDans ce poême, Baudelaire a une attitude dynamique, il est bien présent dans le poême. Baudelaire parle des sensations reçues au contact de la chevelure de son amie pour creer un univers nouveau,paradisiaque, favorable à la création artistique et proche d'un idéal situé dans le souvenir (cf Vie antérieure).
Annoncer les axes : On peut y observer deux thèmes : la transformation de la réalitépar l’imagination, une rêverie exotique et sensuelle débouchant sur une expérience mystique
CONCLUSION :
L’étude du poème, et notamment le repérage minutieux de ses champs lexicaux dominants, faitapparaître la complexité du thème exotique chez Baudelaire. Liée au départ à une image de femme, comme dans Parfum exotique ou L’invitation au voyage, la rêverie se développe aux dimensions d’uneaventure maritime et exotique. Mais le thème du voyage cache une quête beaucoup plus fondamentale, celle du bonheur. Baudelaire imagine le bonheur sous une forme essentiellement sensuelle, hédoniste. Maisil en donne par moments une description quasi-mystique. L’exotisme est chez Baudelaire une des représentations de l’Idéal, c’est à dire de l’aspiration anxieuse de l’homme au beau, au bien, au salutde l’âme, à la vie éternelle
Le jeu poétique au service de l’imagination :

  La chevelure est tout d’abord transformée par le jeu des métaphores : elle est tour à tour comparée à la...
tracking img