La chine domine l'afrique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1707 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Afrique continent délaissé est maintenant au centre des préoccupations de l’Asie, jusqu’en Europe. Après la lecture de ces articles nous voyons se dessiner un plan clair. Nous en venons alors à nous demander comment l’Afrique en quelques années a pu se « développer » grâce à l’aide de la chine. Dans une première partie nous analyserons les apports de la chine au continent africain ainsi que lesvisions positives et dans une seconde partie nous analyserons les visions négatives face à cette implantation chinoise.
Dans cette première partie nous allons analyser les point positifs de l’arrivé des chinois sur lecontinent noir.
L’Afrique continent délaissé pendant longtemps, oublié de la mondialisation par les pays européen -pourtant anciens colonisateur- ainsi que par le reste du monde à maintenant un « allié de taille », la chine avec à sa suite l’inde et le japon. En 2009 le ministre chinois exprime la volonté de son pays à consolider et élargir les relations de coopération économiques et commercialesentre ces deux pays dans plusieurs domaines. La chine importera plus de produit en provenance de l’Afrique pour faire augmenter les échanges commerciaux avec une exemption des droits de douane au 31 pays les moins développés de l ‘Afrique. La qualité des produits exportés vers le continent sera elle améliorée, le ministre déclare aussi vouloir investir d’avantage et introduire de nouvelle technologieainsi que des équipements avancés.
Sur un autre plan la chine souhaiterait élargir les secteurs de coopération avec l’établissement d’une zone de libre-échange. Des infrastructures serons également construite en vue de développer le pays et d’aider la population pour ainsi faire croître le niveau agricole, les transports et la communication du pays. Des infrastructures tel que des écoles, descentres médicaux seront construit. L’aide public Chinois s’élève déjà à 10 milliard d’euros en 2008, e, échange la chine à un accès réservé à une partie des énormes ressources naturelles du continent.
Le pays en Afrique pèse lourd, à savoir, 25% des importations pétrolières de Pékin proviennent de l’Afrique ainsi que 20% des minerais et 2/3 du bois importé. Elle est maintenant premier fournisseurdu continent africain devant la France. Ces échanges permet à la population africaine de pouvoir consommer à moindre cout, par exemple acheter des tennis, les populations peuvent maintenant grâce à la Chine accéder à un nouveaux type de consommation. La chine n’est pas la seule à lorgné sur le continent africain, l’Inde investit massivement elle aussi. Les deux pays se livre un véritable « duel »,les deux pays s ‘équilibre sur le plan de la couverture géographique de l’Afrique. Avec en ligne de mire pour l’Inde : le marché des infrastructures ainsi l’Inde à signer des contrats pour vendre leur savoir-faire au niveau des chemins de fer et ils ont également signé des contrats avec des entreprise pétrolière dans des pays comme le Soudan et le Kenya. Certes les investissements de ce derniersont moitié inférieur au investissement Chinois mais la capitale Indienne resserre depuis quelques temps ales lien avec les plusieurs capitales africaines.
Les dirigeants africains sont pleinement satisfaits de la coopération sino-africaine avec une absence de condition politique. De plus les dirigeants ont confiance en la Chine qui pendant le crise ne les a pas laissé tomber « les chinoisregarderons par-dessus la conjoncture », en effet en matière d’investissement les chinois ne regarde pas les résultats sur du court terme ainsi pendant que les autres pays frileux arrêtent les investissements lors de la crise des subprimes les chinois eux prouve leur soutien au pays africains.
Il faut savoir que la chine a été le seul pays à croire en des pays dévasté quand le reste du monde leur a...
tracking img