La chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2057 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Chine : Amis ou Ennemis ?

En 2010, la Chine est la 2e puissance économique mondiale derrière les États-Unis et devant le Japon. Exprimé en parité de pouvoir d'achat, la Chine est la deuxième puissance économique mondiale, derrière les États-Unis. Taiwan pour sa part est la 26e puissance économique mondiale (mais la 19e si on raisonne en parité de pouvoir d'achat).

Hong Kong possèdel'économie la plus libérale du monde.

Shanghai est la ville la plus peuplée de Chine et possède le plus grand port du monde.

La Chine et Taiwan sont membres de l'Organisation mondiale du commerce depuis respectivement 2001 et 2002, leur permettant de profiter pleinement des opportunités offertes par la mondialisation de l'économie. La Chine cherche d'ailleurs à gérer son insertion dans l'OMC aumieux de ses propres intérêts, et la transparence et l'évolution de sa législation sont surveillées de près par les États-Unis et l’Union européenne.
Le développement économique actuel de la Chine est l'un des plus rapides du monde, puisque l'on y enregistre une croissance dont la moyenne, depuis près de vingt ans, se situe aux alentours de dix pour cent. Entre 1980 et 2007, le PIB a été multipliépar 12,7. Cette croissance est essentiellement tirée par les investissements et les exportations. La Chine est aujourd'hui le premier exportateur mondial, avec un montant des exportations de $1435 milliards en 2008. L’essentiel de ce commerce se fait avec l'Union européenne (20,4%), les États-Unis (17,7%), Hong Kong (13,4%) et le Japon (8,1%). Les points forts des exportations chinoises sont lestracteurs, les montres et les jouets (85 % du marché mondial), les appareils photographiques et les ordinateurs portables (55 % du marché), les téléviseurs et les machines à laver (30 %), 15 % pour l'acier.
La Chine possède également les plus importantes réserves de métaux rares au monde et dont l’utilisation principale est précisée ci-après entre parenthèses : 95% des terres rares(nanotechnologies), 87% de l’antimoine (semi-conducteurs), 84% du tungstène (semi-conducteurs), 83% du gallium (photovoltaïque), 79% du germanium (fibre optique), 60% de l’indium (photovoltaïque) et 51% de la fluorine (métallurgie). L’usage croissant de ces métaux dans les nouvelles technologies et l’industrie, face à une production concentrée et limitée, laisse craindre des risques de pénuries à plus ou moinslong terme..
La présence des entreprises étrangères sur le sol chinois est en grande partie à l'origine de la forte accélération de la croissance des exportations. Elles ont attiré la main-d'œuvre qualifiée dans les zones côtières où elles se sont implantées. Seulement 41 % des exportations chinoises proviennent d'entreprises intégralement chinoises. Aujourd'hui, 39 % des exportations enprovenance de Chine sont réalisées par des entreprises dont le capital est à cent pour cent étranger et 20 % sont le fait de partenariat entre les sociétés étrangères et les sociétés chinoises. La Chine continentale entretient son attractivité pour les entreprises avec une main-d'œuvre bon marché et docile. Un ouvrier non qualifié en Chine coûte environ un dollar américain par heure, ce qui est bien endessous des minima des pays industrialisés.
Un autre aspect de l'économie chinoise à relever : les bas prix d'éléments non issus de la force de travail. Cela est dû en partie à l'existence du contrôle des prix et de la garantie des sources d'approvisionnement hérités de la précédente économie de type soviétique : les entreprises d'État continuant à être démantelées et leurs ouvriers renvoyés dansdes secteurs de compétitivité accrus, l'effet déflationniste induit continue à mettre la pression sur les prix pratiqués au sein de l'économie.
La chine comme puissance.
Relativement autarcique dans les années 1970, la Chine a, depuis les 1980, mené une politique de développement des exportations. En 2008, les exportations chinoises s'élevaient à 1430 milliards de dollars et les importations à...
tracking img