La chine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:frame} 1ere année EGC SOMMAIRE Présentation de la Chine Impact de la culture dans la vie quotidienne Impact de la culture dans la vie professionnelle {draw:frame} Présentation de la Chine Villes principales : Hong-Kong, Taipei, Shanghai, Shenyang, Lhassa, Lanzhou, Guangzhou. Pays limitrophes : Mongolie,Russie, Kazakhstan, Kyrgystan, Tajikistan, Afghanistan, Pakistan, Inde,Népal, Boutan, Birmanie, Laos, Vietnam, Corée du Nord. Monnaie : le Yuan renminbi (RMB) Décalage horaire : Plus 6 heures en été, plus 7 heures en hiver. GMT + 8. {draw:a} Les premières traces d’humanité en Chine remontent à 500 000 ans av. J.C. avec l’Homme de Pékin, découvert de 1921. Du Ve au IIIe siècle av. J.C., lapériode des Royaumes combattants correspond à une intense vie culturelle grâce à Confucius. En 221-206 avant J.C., la dynastie des Qin fonde le premier empire chinois. De 206 avant J.C. à 220 est créé l’empire Han des « Fils du Ciel », les Chinois de souche. Gengis Khan met Pékin à sac en 1215. Commence alors la période mongole. Le communisme arrive alors en Chine. Les Japonais attaquent le pays en1937 et y resteront jusqu’en 1945. En 1949, Mao Zedong proclame la République populaire de Chine. Il sera à l’origine de l’annexion du Tibet, de la répression des intellectuels et du Grand Bond en avant qui causeront la mort de milliers de personnes. A la mort de Mao en 1976, Deng Xiaoping supprime l’endoctrinement forcé. Tout rentre dans l’ordre jusqu’au Printemps de Pékin en 1989 et la révolteétudiante brutalement stoppée. L’Occident s’indigne. Le 5 octobre, le prix Nobel de la paix est attribué au Dalaï-Lama, chef spirituel et politique des Tibétains. Deng Xiaoping passe les rênes du pouvoir à Jiang Zemin. La Chine s’ouvre sur l’extérieur. {draw:frame} La Chine est le troisième plus grand pays du monde après la Russie et le Canada. Mais les deux tiers du territoire sont presqueexclusivement composés de montagnes. A partir du plateau tibétain, culminant en moyenne à 5 000 m, le relief ne cesse de perdre de l’altitude jusqu’à la mer. Le point le plus haut du pays est l’Everest, à 8 848 m d’altitude. La Chine a 32 000 km de frontières terrestres et 18 000 km de frontières maritimes. Le pays se divise en six grands ensembles. Les plateaux du Tibet sont surtout composés desteppes glacées. La cuvette du Sinkiang englobe les déserts de Tarim et de Djoungarie. Les déserts du nord-ouest comprennent ceux de Gobi, de la Mongolie Intérieure, du Tsinghaï, de Kansou et de Ningsia. Une quatrième région inclut les plateaux de l' ss (terre limoneuse) du Chansi et du Chensi. Ensuite, viennent les plateaux calcaires du Kouangsi, du Yunnan et le bassin du Setchouan. Enfin, lagrande plaine orientale s’étend de la Mandchourie au nord jusqu’à Guangdong au sud. Le réseau fluvial chinois compte environ 5 000 fleuves et rivières. Les fleuves les plus importants sont Le Huang He (ou fleuve Jaune, 5 464 km) et le Chang Jiang (ou fleuve Bleu, 6 300 km). Cette immense étendue implique une grande variété de climats, selon les régions et les saisons. Toutefois, la vallée du fleuveChang Jiang (Yangtze) qui se jette dans la mer à Shanghai, coupe le pays en son centre et délimite deux types de climat. Au Nord, le climat est continental. Il fait chaud l’été, froid l’hiver qui est généralement sec et très beau. A Pékin, de mi-novembre à février, la température descend nettement en dessous de zéro, mais le ciel bleu et le soleil réchauffent l’atmosphère dans la journée.Au Sud, moins de différences de températures entre hiver et été, mais le climat est très humide. L’extrême sud, subtropical, est soumis au régime des moussons, avec des hivers doux et des pluies abondantes l’été. Dans le centre, les étés sont très chauds. Le centre est pour cette raison appelé le four. D-Population La Chine est composée de 94 % des Han, des Chinois de souche. Fils de...
tracking img