La civilisation musulmane

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
B/ Etude des civilisations
LECON 10 : introduction à l’étude des civilisations : le concept de civilisation
Le concept de « civilisation »désigne l’ensemble des croyances, des conventions sociales de l’état d’avancement qui caractérisent une société. Souvent opposé à la notion de culture, le terme est apparu, à un moment où l’étude des mœurs d’un peuple semblait plus intéressante que le récitde son histoire, au XVIIIe siècle sous la plume de Mirabeau. Ce dernier l’employa au double sens de processus du « progrès » matériel, social, culturel, et résultat de ce processus. Le terme ne pris son sens moderne qu’au XXe siècle. Marcel Mauss le définit vers 1920 comme l’ « ensemble des formes acquises de comportements dans les sociétés humaines. Ainsi, la civilisation de manière générale, sedéfinit comme un ensemble de caractères communs à une société quelconque. Ses caractères sont : l’activité économique (état des moyens de production des richesses), les rapports sociaux, l’organisation politique, les valeurs, les idées, etc. C’est un ensemble cohérent de vies et de pensées propres à un peuple : culture, croyance, art, littérature, science, c’est-à-dire un certain nombre decaractères matériels et spirituels.
Durant l’antiquité et surtout pendant la colonisation, la civilisation était liée à un certain jugement de valeurs et était considérée comme l’apanage d’une minorité du fait de sa prétendue supériorité sur les autres groupes sociaux. Elle visait à maintenir une certaine domination des peuples « à civiliser » et justifier l’entreprise coloniale aux yeux del’opinion internationale.
Dans ce contexte la civilisation universelle se confond nécessairement avec la civilisation occidentale, avec un certain esprit d’européocentrisme qui met en opposition l’Europe civilisée et un monde primitif, barbare et sauvage. Mais avec l’essor des sciences sociales, de l’ethnologie, de l’anthropologie, de l’archéologie, etc., suite à la révolution industrielle, une nouvelleapproche permet de donner un autre contenu au concept de civilisation.
Le XXe siècle va constituer le tournant dans cette nouvelle approche. En effet, les fouilles archéologiques permettront de mettre au jour des témoins matériels d’un passé riche en Asie et particulièrement en Afrique où l’humanité a vu le jour. Le regard critique de certains européens comme Paul Valéry sur leur proprecivilisation, surtout après les deux guerres mondiales, a marqué la fin du jugement de valeurs qu’infirme les rapports de supériorité et d’infériorité entre les civilisations devenues simplement différentes. La civilisation européenne n’est qu’une civilisation parmi d’autres. Le recul politique de l’Europe au XXe siècle au profit d’autres nations ou continents a mis fin à l’européocentrisme. La recherchehistorique africaine met fin au monopole des sources écrites au profit des sources orales et archéologiques.
Aujourd’hui il est admis que la civilisation renvoie à une réalité aussi vieille que l’humanité. Ainsi tout groupe social organisé peut donc se prévaloir des formes d’expression caractéristiques dont la synthèse constitue sa civilisation. La civilisation ne saurait être unique et absolu.Elle est plurielle et relative. Les civilisations négro-africaines, longtemps niées, ignorées, retrouvent ainsi leur place car ces dernières étant nombreuses et variées gardent chacune sa valeur intrinsèque.
PREMIERE PARTIE : LES CIVILISATIONS NEGRO-AFRICAINES
LECON 11 : CADRE GEOGRAPHIQUE ET ETUDE HISTORIQUE
A/ Le cadre géographique et humain
1) Le cadre naturel : Localisé au Sud duSahara, le monde négro-africain se situe en grande partie dans la zone tropicale. Les paysages présentent une très grande variété et s’étendent de la forêt dense du domaine équatorial aux espaces semi-arides et désertique du Sahara. Cette végétation variée abrite une grande diversité d’animaux et d’oiseaux, offrant au continent une énorme richesse touristique. Le cadre naturel est marqué aussi par...
tracking img