La close

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (262 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Premier ministre français, François Fillon, était à Abidjan, les 14 et 15 juillet derniers. Au cours de cette visite officielle, il a rencontré lesnouvelles autorités ivoiriennes et fait de nombreuses déclarations dont le décryptage dévoile l’état d’âme de la France à propos de ses relations avec sonex-colonie. Alliant gaffes et non-dits, M. Fillon a dévoilé, à son corps défendant, que la Françafrique est loin d’être « un logiciel dépassé ».Elle estbien vivante en Côte d’Ivoire depuis le 11 avril 2011.
 
Entouré du Premier ministre, Guillaume Soro Kigbafori, tout heureux, et de Mme DominiqueOuattara, épouse du nouveau chef de l’État ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, le Premier ministre français, François Fillon, a annoncé, en direct sur latélévision française France 24, et en des termes voilés que la France protégera le régime Ouattara face à toute tentative de déstabilisation venant de l’intérieurou de l’extérieur de la Côte d’Ivoire. C’était le 14 juillet dernier au cours d’une rencontre à Abidjan avec les ressortissants français vivant en Côted’Ivoire (ils sont environ 12.000 personnes, a-t-on appris). « La France est intervenue en Côte d’Ivoire pour empêcher un génocide (1) et rétablir ladémocratie. Les soldats français resteront sur place pour faire face à toute éventualité et leur nombre montera en puissance en fonction de la réalité du terrain.Plus de 300 soldats resteront à la base de Port-Bouët pour participer à la formation de la nouvelle armée ivoirienne »(2), a soutenu M. Fillon. 
tracking img