La colonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La colonisation européenne et le système colonial

I – Les Européens à la conquête du monde (1850 – 1914)

1) Le dynamisme européen avant 1914

• En raison d’une croissance démographique soutenue, le Vieux Continent regorge d’hommes : de 1850 à 1914, près de 50 millions d’Européens partent vers les pays neufs, attirés principalement par les Etats-Unis, mais aussi par le Brésil,l’Argentine ou les colonies de peuplement britanniques. Ce mouvement de fond diffuse les langues, les cultures et les valeurs des nations européennes.
• L’Europe tire aussi largement parti de sa maîtrise technique : les progrès des moyens de transports et de communication, de la navigation à vapeur au télégraphe, unifient l’espace mondial ; le percement des grands canaux transocéaniques, Suez(1869) et Panama (1914), raccourcissent spectaculairement les distances. La supériorité militaire et les progrès de l’encadrement sanitaire de colons (quinine contre le paludisme) constituent des atouts décisifs.
• La puissance économique et financière de l’Europe occidentale lui permet de dominer largement le commerce mondial (plus de 60 % des échanges mondiaux en 1914) et d’exporter sescapitaux dans le monde entier, qu’il s’agisse d’investir directement dans l’économie ou de prêter à des Etats lourdement endettés, comme l’Empire ottoman. Cet impérialisme, dénoncé par les socialistes, est l’expression la plus nette de la prépondérance européenne. La livre sterling est alors la monnaie des règlements internationaux.

2) Le triomphe de l’idéal colonial

• L’expansioneuropéenne avait marqué un temps d’arrêt au début du XIXe siècle, avec l’indépendance des Etats-Unis (1783) et des anciennes colonies espagnoles. Critiquée par les libéraux, apparemment condamnée par l’abolition de la traite et de l’esclavage, la colonisation retrouve de nombreux partisans dans la deuxième moitié du siècle. Les explorateurs multiplient les voyages de découverte, comme ceux deLivingstone, à la recherche des mystérieuses sources du Nil. Les missionnaires partent évangéliser les peuples indigènes. Militaires, chambres de commerce et sociétés de géographie constituent de puissants groupes de pression qui encouragent les explorations, organisent des expositions et diffusent des récits de voyage enthousiastes, afin de pousser les hommes politiques à rejoindre le « parti colonial »et de convaincre les opinions, plus indifférentes que réticentes, des bienfaits de l’expansion.
• Les arguments avancés sont donc de nature très diverse : la recherche de marchés, la quête de placements sûrs, l’orgueil national, les préoccupations stratégiques, et, par-dessus tout, la conviction largement partagée que les nations d’Europe ont une responsabilité vis-à-vis de peuples « enretard », voire « inférieurs ». L’utopie coloniale, inspirée souvent par un idéal généreux et par de bons sentiments, repose sur de véritables contradictions : la lutte contre l’esclavage, ce « commerce honteux » qui sévit en Afrique, légitime les interventions des puissances européennes comme celle du roi des Belges Léopold II au Congo, mais débouche sur la servitude généralisée du continent !• Au nom de cette mission émancipatrice, avancée en France aussi bien par les Eglises que par les républicains, les colonies ne sont pas seulement une « bonne affaire », mais aussi un « fardeau » ou un « devoir civilisateur ». Le discours colonial, nourri de préjugés racistes, de mythes et d’illusions, est donc propre à séduire et ne soulève guère de réserves avant 1914. Relayé par la presse,la littérature et l’école, il s’affirme comme une composante majeure des sociétés européennes et entretient le sentiment nationaliste.

II – De la domination au partage (1850 – 1914)

1) Les étapes de l’expansion

• L’expansion est longtemps le fait d’initiatives isolées, les Etats répugnant à s’engager, hormis quelques exceptions notables, comme la France, en Algérie dès 1830,...
tracking img