La colonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5399 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chap2 : Colonisations et indépendances

Loi du 23 février 2005 :
L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article 1

La Nation exprime sa reconnaissance aux femmes et aux hommes qui ont participé à l'oeuvre accomplie par la France dans les anciens départements français d'Algérie, au Maroc, en Tunisie et enIndochine ainsi que dans les territoires placés antérieurement sous la souveraineté française.
Elle reconnaît les souffrances éprouvées et les sacrifices endurés par les rapatriés, les anciens membres des formations supplétives et assimilés, les disparus et les victimes civiles et militaires des événements liés au processus d'indépendance de ces anciens départements et territoires et leur rend, ainsiqu'à leurs familles, solennellement hommage.

Article 4

Les programmes de recherche universitaire accordent à l'histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu'elle mérite.
Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l'histoire et aux sacrifices descombattants de l'armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit.
La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l'étranger est encouragée.

Cette loi adoptée par le parlement vise à satisfaire l’électorat « pied noir » (Français d’Algérie qui ont du en partir en 1962 lors de l’indépendance). Elle faitl’impasse sur la face sombre de cette colonisation comme les violences, l’exploitation économique et les tortures.
Le terme « rôle positif » de l’article 4 est sujet à controverse.
En premier lieu, les Dom Tom ont fait des protestations par leurs dirigeants politiques et ceux des pays anciennement colonisés. La gauche s’engage dans la bataille ainsi que les historiens qui ne veulent pas que lavérité soit dictée par l’Etat.
Finalement, le 25 janvier 2006, Jaques Chirac annonce l’abrogation de la loi.

L’histoire de la colonisation débute au milieu du XIXe siècle lorsque l’Europe se lance dans une vague de conquêtes pour assurer son développement économique et pour « civiliser » les « races » inférieures. Il faut attendre les lendemains de la seconde guerre mondiale pour que lescontestations nationalistes débouchent sur l’émancipation des peuples colonisés et l’émergence difficile d’un nouvel acteur sur la scène internationale, le Tiers-monde.
Dans quelle mesure la colonisation européenne et l’émancipation des pays du Sud pèsent aujourd’hui sur leurs difficultés ?
I) De la conquête à l’empire : le fonctionnement de la colonisation européenne
A) Les raisons de la course auxcolonies
- Les conquêtes du XIXe siècle : d’abord, des expéditions de protection des missionnaires sont envoyés par Napoléon III et elles sont à l’origine de conquêtes françaises en Asie. Saïgon est prise en 1859 par exemple. Cela va se traduire par la création en 1887 de l’union Indochine représentant la Cochinchine, l’Annam, le Tonkin, le Cambodge et le Laos. Mais cette colonisation acommencé bien avant avec la conquête de l’Algérie entre 1830 et 1848. De plus, entre 1830 et 1880, la France s’installe au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Gabon et à Madagascar. En 1870, l’Empire français occupe 900'000 km² (contre 500’000km² pour la métropole). Les Anglais vont également s’installer en Afrique et notamment en Sierra Leone en 1807 sous l’influence des commerçants et des missionnaires. En1815, le Cap est cédé par les Pays-bas et devient alors une étape importante sur la route des Indes puisque le canal de Suez n’est pas encore construit. Mais les Anglais se sont surtout implanté en Asie puisqu’en 1857, toutes les Indes sont colonisées. Ce qui est confirmé en 1877 quand la reine Victoria se fait couronner impératrice des Indes à Delhi. Les britanniques, pour protéger les Indes...
tracking img