La colonisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2457 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Europe et le monde dominé : échanges, colonisations, confrontations

Introduction
La colonisation est la mise sous tutelle d’un territoire par une puissance européenne appelée métropole. Elle a commencé dès le 15 ème siècle, mais s’est accélérée dans la deuxième moitié du 19ème siècle. C’est l’une des formes de l’impérialisme européen ( à côté des pays européens, d’autres pays sontimpérialistes : le Japon en Asie et les EU en Am Latine)
Grâce à la R I, des pays européens se lancent dans la conquête de nombreux territoires en Asie, Océanie et Afrique.
Ils imposent les 3 C : Commerce
Christianisme
Civilisation
⇨ triple domination éco, pol et cult
Après la 1GM, c’est l’apogée des puissances coloniales : GB et FR en tête, mais aussi l’éveil des nationalismes.
Pourquoiet comment l’Europe a-t-elle colonisé une grande partie du monde pendant un siècle ?

I/ Les conquêtes coloniales

1) Les motivations de la colonisation
✓ Les deux pays qui partent à la « course aux colonies » sont ceux qui ont fait leur RI plus tôt que les autres : GB et FR, suivis d’autres pays d’Europ occ

✓ 2ème moitié du 19ème siècle = puissance suffisante pour se lancerdans une pol de conquête car cela suppose des hommes, des capitaux et des techniques
• Une forte vitalité démog
1850 : 275 millions d’hab en Europe (23% de la pop mond)
1913 : 481 millions d’hab (26% de la pop mond.)
50 millions d’européens ont quitté le continent de 1850 à 1914
Pays d’accueil principaux = « pays neufs » (EU, Canada, Amérique du Sudet Australie)
⇨ exploitation de nouvelles terres
⇨ dvpt de l’éco mond

• L’Europe, « banquier du monde »
L’Europe est le centre du commerce mondial (58% des exportations mond et 68 % des importations en 1914)
⇨ elle impose sa division du travail :
⇨ elle achète aux « pays neufs » des prod bruts agri et miniers
⇨ Elle en fixe les prix
⇨ Elle vend des prodfabriqués (textile, métallurgie)
⇨ enrichissement des européens (60% de l’or utilisé dans le monde)
⇨ investissements surtout de FR, GB et ALL vers le reste du monde

Texte de J. Ferry p. 62 (doc.1) : question 1
• La « mission civilisatrice »
Sentiment de supériorité des europ due à leur puiss éco et à leur progrès techn
La colo est aussi pour un pays un élément deprestige et de puissance (ex : pour la France volonté d’effacer l’humiliation de la guerre de 1870 contre la Prusse)
L’Italie et l’All, récemment unifiées (années 70) se lancent à leur tour dans la course

2) La course aux colonies
Curiosité + intérêt scentif => explorateurs et géographes se lancent à la conquête du monde (cf Jules Verne)
← Les premières conquêtes sont dues à desinitiatives personnelles (investisseurs, aventuriers) par la GB (Singapour dès 1819, Hong-Kong en 1842, la Nouvelle-Zélande en 1840) et la France (Sénégal en 1854, Nouvelle Calédonie en 1853, Cochinchine en 1862)

← La course aux colonies menée par les Etats commence vraiment à partir de 1880 et débouche sur une détermination des zones d’influence : conférence de Berlin en 1885 sur le « partage del’Afrique » :
- texte 4 p 63
- Carte p. 60 

← FR en Afrique (AOF et AEF) et en Asie (Indochine, 1885) : 10 millions de km2 en 1914, peuplés de 50 millions d’hab)
← GB en Afrique de l’Est (du Caire au Cap) et en Inde : 30 millions de km2 en 1914 peuplés de près de 500 millions d’hab (poids de l’Inde)
← Belgique au Congo belge, Pays-Bas aux Indes néerlandaises
← Violence de lacolonisation : doc. 2 et 3 p. 62

← Entre la GB et la FR, la concurrence frôle la guerre : l’incident de Fachoda en 1898 oppose la mission Marchand des Français à l’expédition anglaise de Kitchener => ultimatum anglais => la France doit reculer et laisser le contrôle du Nil aux anglais.

3) Le système colonial
Des caractères communs, en sachant que la situation était...
tracking img