La commedia del arte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La commedia dell’arte est un genre de théâtre populaire italien apparu avec les premières troupes de comédie avec masque, en 1528.
On donne à la comédie all’improvisa une origine antérieure à cellede la comédie régulière, qui n’a commencé, en Italie, qu’au XVe siècle par des reppresentazioni. Au XVe siècle, elle devient un art savant et, dès ce moment, elle popularise, en les fortifiant, destypes comiques à la diffusion desquels la Renaissance servira puissamment

Littéralement, la commedia dell’arte signifie : « théâtre interprété par des gens de l’art » ; autrement dit : des comédiensprofessionnels, le terme est, de nos jours, utilisé dans de nombreuses langues, dont le français.

La commedia dell’arte est née avec la première comédie en prose d’Angelo Beolco, dit le Ruzzante,où chaque personnage s’exprimait dans un dialecte différent. À partir de là, chaque localité voulut avoir son propre caractère. Les représentations eurent d’abord lieu sur des tréteaux, les acteursimprovisant leur texte à partir d’un canevas (scénario réglé d’avance). Le comique était principalement gestuel (pitreries). Dans la comédie improvisée, le discours est sans cesse renouvelé, les acteurss’inspirant de la situation dramatique, des circonstances de temps et de lieu, faisaient de la pièce qu’ils représentaient une œuvre changeante, incessamment rajeunie. Quant aux types comiques, cesont les mêmes que ceux de la comédie italienne : ses masques et ses bouffons s’y retrouvent. Il y a d’abord les quatre types principaux : Pantalon, le Docteur, le Capitan, et les zannis ou valets, avecleurs variétés de fourbes ou d’imbéciles, d’intrigants ou de poltrons; puis les amoureux, les Horace, les Isabelle; enfin les suivantes, comme Francisquine, ou Zerbinette. Certains personnagesétaient obligatoires.

Chaque acteur adoptant et conservant un personnage en rapport avec ses aptitudes, s’incarnait dans son rôle et, pour enrichir son discours, se faisait un fonds de traits conformes...
tracking img