La commedia dell'arte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (664 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’improvisation théâtrale et son évolution : de la Commedia Dell’ Arte (All improvisa) jusqu’à aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’une improvisation théâtrale ?
C’est la capacité à réaliser une performancethéâtrale sur le champ, sans préparation.

( C’est principalement un art qui s’est épanouis dans et à partir de la rue. Son but est de créer une forme de mise en scène naturelle, authentique etspontanée. Grâce à ça, le spectateur est plus mis en valeur que la pièce elle-même. Ce qui – paradoxalement – plonge d’autant plus le public dans l’histoire. Il faut être proche du spectateur ! )

Envérité, la première forme d’improvisation théâtrale, que l’on puisse reconnaître aujourd’hui, n’est pas la Commedia Dell’arte. A l’époque de l’empire Romain, on pouvait assister à des Atellanes : cesont des petites mises en scènes comiques et improvisées à la suite de Tragédies (Pièces théâtrales originaire de Grèce et populaire dans l’empire Romain) par 4 comédiens amateurs. Elles sont satiriques,burlesque, grotesques voir obscène. Les mises en scènes provocatrices, les personnages hauts en couleurs tels que l’abruti, le bavard, le vieux gâteux, popularise l’Atellanes. Les masques d’hommes etd’animaux (Anthropomorphe) protègent les acteurs de représailles etc. … dans la mesure où ils gardent l’anonymat tout en franchissant les limites du « politiquement correcte ». C’est un défouloirpour les comédiens et le public. Et c’est ce qui mena à sa perte.

Avec la chute de l’empire Romain en 476 après J.C.,  elle disparaît tout comme les autres formes théâtrales. Ceci est dû à sonévolution vers une forme de délire vulgaire.

Ainsi bien plus tard, au début du16e siècles, on retrouve une nouvelle forme d’improvisation théâtrale en Italie : c’est la Commedia Dell’arte.
Ce sont descomédies populaire dans lesquelles les comédiens ( amateurs ) improvisent les dialogues et les mises en scène. Elle emprunte à l’Atellane :
• Le Canevas : le fil conducteur de la pièce auquel...
tracking img