La communication au sein de l'usine renault-cléon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 33 (8021 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
HENNAERT Yehan
M1 HISTOIRE

Compte rendu de mémoire
L’Information et la Communication
au sein de l’usine Renault-Cléon

Dans le cadre de ce Master Histoire, je compte rédiger un mémoire ayant comme thème l’Information et la Communication au sein de l’usine Renault-Cléon (76). En effet, beaucoup de nouveaux éléments sont apparus dans mon projet de mémoire par rapport à celui quej’avais défini au mois de décembre dernier. Ainsi, pour récapituler, j’envisage depuis la rentrée d’octobre de rédiger un mémoire s’intéressant plus ou moins au secteur industriel de l’automobile. Dès lors, mon idée initiale fut de m’intéresser à une usine d’un grand constructeur automobile pour essayer d’en comprendre l’organisation. De manière plus précise, je souhaitais initialement m’intéresser à uneusine pour en rédiger l’historique, pour aborder les différentes phases et les enjeux de sa construction. Le tout premier objectif fut précisément de trouver cette usine. Je me suis ainsi renseigné auprès de M. Michel et de M. Loubet. Ces derniers m’ont parfaitement aiguillé et c’est vers l’usine de Cléon que je me suis dirigé. Ce choix de l’usine de Cléon s’est d’autant avéré évident que,notamment M. Michel et M. Loubet ont rédigé, en collaboration avec d’autres personnes, un ouvrage qui commémore les cinquante ans de création de l’usine. J’ai ainsi pu profiter de cette « ouverture » si rare en général en ce qui concerne une entreprise, qui m’a permis d’accéder aux archives de l’usine. Dès lors, il s’agissait de définir un thème, un axe précis de recherche.

Dès lors, je me suisconfronté à deux principaux problèmes que j’espère avoir résolus aujourd’hui. En effet, le premier, évident dès ma première venue au sein de l’usine, dans « la salle des archives », est que l’usine n’en dispose en réalité que très peu. Ainsi, bon nombre de documents, de rapports, de communiqués sont introuvables. En résumé, beaucoup de documents concernant la vie au sein de l’usine ont disparu, etceci dû à leur probable destruction. Dès lors, il était clair qu’il faille utiliser ce que j’avais à disposition. Mon second problème, découlant du premier, a plus un rapport avec le mémoire en lui-même. En effet, quels seraient mes thèmes, mes axes précis de recherche, étant donné que les documents à disposition ne me permettaient que d’avoir de très vagues idées ? Ajouté à cela, le fait qu’il nefallait pas que je choisisse un thème déjà évoqué ou traité au sein de l’ouvrage commémorant les cinquante ans de l’usine. Ainsi, mon compte rendu de mémoire est complètement différent de celui que j’avais rédigé au mois de décembre. Effectivement, celui rédigé il y a maintenant six mois, mettait en lumière le choix du site sur lequel j’allais travailler, mais faisait apparaître quelques vaguespistes, thèmes ou axes de recherche. Ces derniers sont ou seront en réalité déjà évoqués au sein de l’ouvrage. Tout le problème pour moi dès lors était de trouver un angle de recherche, si possible original, et qui n’était que très peu évoqué dans l’ouvrage destiné à célébrer les cinquante ans de l’usine.

C’est ainsi que l’idée est apparue, de s’intéresser à la diffusion de l’information et de lacommunication au sein de l’usine, dont nous pouvons soulever quelques idées essentielles. En effet, il est à noter qu’auparavant, la communication, au sens des années 1950-60, dépendait des ressources humaines. Elle impliquait essentiellement les relations avec l’extérieur, et notamment avec la presse régionale et nationale. Nous allons assister à l’évolution étymologique du terme, de la notion de« communication ». Longtemps négligée et mise de côté, la logique de communication de manière générale commence à émerger au sein des entreprises publiques et privées, après-guerre. Au sein de l’entreprise Renault, et plus précisément au sein de l’une de ses nombreuses usines, située à Cléon, la communication ne corrobore pas cette logique. En effet, elle ne va émerger progressivement au sein...
tracking img