La communication dans les groupes de travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2706 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 septembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA COMMUNICATION DANS LES GROUPES DE TRAVAIL
(Jean DI DONATO de l’IUP)

Il existe différentes sortes de communications : descendantes, ascendantes et transversales.
La communication la plus propice au management participatif est la communication transversale. Il est d’abord important de se poser la question de ce qui fait groupe : ce sont des personnes qui ont un objectif commun et non unrassemblement de personnes motivées avec des buts individuels. La première question est de savoir quel est le meilleur nombre de participants pour qu’un groupe fonctionne.

1. Le nombre de participants

• Un groupe peut commencer à 2 = binômes, mais, dans ce chiffre, il s’installe forcément un rapport de dominant dominé => cela devient un lieu stérile et d’opposition.
• À 3, legroupe est instable car il y a 2 contre 1 (cf le jeu de théâtre allemand), il n’y a pas besoin d’argumenter, l’individu cherche un allié contre le 3ème => relation affective.
• À 4, 1 personne ne peut plus imposer ses vues de manière affective et donc il commence à y avoir de l’argumentation, l’inconvénient étant d’être 2 contre 2.
• À 5, c’est la bonne cellule : 1 personne argumente, ily a beaucoup de communication transversale. C’est la naissance de la vraie psychologie des groupes. C’est une équipe autonome qui n’a pas besoin d’un animateur : il peut s’autoréguler.
• 12 est le nombre maximum car à 13 on crée des sous-groupes.
• 8 est le chiffre efficace : il y a nécessité d’un animateur qui est un gestionnaire des flux informationnels et des flux relationnels.S’il y a trop de personnes, il y a une augmentation des flux et donc une saturation des flux.

2. La disposition du groupe et de l’animateur

Dans la communication descendante, l’objectif est avant tout d’informer : l’animateur = informateur, le récepteur est passif car le groupe est nombreux. On peut très bien informé 1000 personnes dans une salle avec des moyens c’est donc une méthode économiquepour informer. L’animateur a une posture d’exposant, il doit avoir des qualités d’orateur : dans son discours doit apparaître une introduction, de la clarté et une conclusion. Il est nécessaire de se rappeler que le temps d’attention est de 45 minutes (= phase pédagogique) mais que le récepteur lâche au bout de 2 minutes => il faut utiliser la communication verbale, non verbale et para verbalepour retenir l’attention.

Pour un groupe de 30 à 50 personnes, il est important de regarder individuellement les personnes et en amphi de décloisonner visuellement et mentalement la salle en zone afin de regarder 1 personne dans chaque zone. Il faut avoir un système de regard croisé => solliciter le feedback (retour) pour rendre acteur le récepteur et donc chercher une communication ascendante.L’animateur doit chercher à savoir si autrui a entendu, admis voire compris.
Attention à bien prendre en considération la distance sociale individuelle ou groupale.
Dans la recherche de l’attention de l’autre, il ne faut pas confondre agitation et déplacement, le déplacement doit être fractionné en segment : regard, parole, objectif.
De ce fait, il y a plusieurs techniques pour atteindrel’objectif :
• Pour alimenter la communication descendante : l’animateur se lève,
• Pour alimenter la communication ascendante : l’animateur s’assoit auprès des participants,
• Pour alimenter la communication transversale : l’animateur se met en retrait.

Dans la disposition en U, l’exposant (animateur) est un explicateur, il doit alimenter tous les réseaux. La communication ascendante peutse mettre en place avec au maximum 20 personnes, il ne peut y avoir de communication informelle. Attention, l’objectif étant d’expliquer, c’est-à-dire de faire comprendre, il faut se rappeler que l’on ne comprend que ce que l’on est capable de reformuler. Il est donc nécessaire de rendre acteur les participants afin d’avoir des retours. La relance est une technique, il existe plusieurs...
tracking img