La communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La communication

Durant un mois, du vingt-deux novembre deux milles dix au dix-neuf décembre, j’ai eu l’occasion d’effectuer un stage dans une maison d’accueil spécialisée. Celle-ci se trouve 56 rue Émile Zola à Thumeries. Elle est dirigée par l’UDAPEI (union départementale des associations de parents d’enfants infirmes). Elle à la capacité d’accueillir 54 résidents permanents au sein de sastructure. Elle a pour mission d’accompagner les personnes souffrant de polyhandicaps dans les actes de la vie quotidienne durant toute la durée de leur vie. Mais aide également les familles des résidents les écoutes et les soutiennent. Les personnes y résidants ont chacun une chambre qui leur appartient de sorte à ce qu’il se sente totalement chez eux. La structure est un grand établissementdivisée en 5 maisons (bleu, blanche, rouge, jaune et verte) qui sont chacune reliées ensembles par de long couloirs pour permettre les échanges entres les maisons. Chacune d’elles à une capacité d’accueil de 11 résidents permanents. La maison verte est la seule exception, elle peut également accueillir des résidents de façon temporaires durant un weekend, une semaine ou même un mois. Au sein de lastructure il y a également un accueil de jour d’une capacité de 1à places pour les familles désirant garder la personne souffrant de handicaps à domicile mais lui permettre d’avoir des activités attrayantes et adaptées à ses capacités.

La maison d’accueil de Thumeries est dirigée par Mr Rogeman qui est le directeur. Il y a deux chefs de services, Mme Rovertegua qui s’occupe de l’éducatif et MmeKleman qui s’occupe du paramédical. Mr Picceta quand à lui dirige l’administratif. Chaque maisons à pour personnel permanents des aides-soignants (au nombre de 3 ou 4 le matin et 2 ou 3 l’après-midi), des aides médicaux psychologiques (pareil que les aides-soignants). Mais il y a également pour l’ensemble de la structure des éducateurs spécialisés, des ergothérapeutes, des psychomotriciennes, desinfirmiers, et des kinésithérapeutes. Les principales pathologies que l’ont peut rencontrer dans cet établissement sont les infirmes moteur cérébral, la trisomie 21, et les encéphalopathies.

Pour ma part, j’ai était attribué à la maison verte. Maison qui, comme les quatre autres bénéficient d’une grande salle de bain avec douche, baignoire et table de lavage, d’une grande salle de vie et d’unecuisine. Entant que stagiaire pour la validation du module 1, j’ai eu deux personnes à charge. Et ici je vais vous parler d’une de mes deux résidentes qui m’a particulièrement marqué et pour qui j’ai envie de vous raconté ce que l’ont à vécu.

Avants ma venue dans cet établissement je ne connaissais que très mal le monde du handicap, j’avais des aprioris comme tous le monde qui ne les connais pas,j’avais des idées reçus qui se sont avérés fausses. Pas de mauvais jugements non sinon je ne souhaiterais pas devenir aide-soignante, c’est personne ne me font ni peur et ne me dérange pas non plus mais au contraire je ne pensais pas qu’ils pouvaient m’étonnais autant. Au niveau de la communication, je n’ai jamais appris autant qu’avec eux. Car au niveau de mes idées reçus c’est à ce sujet là que jel’ais avaient. Je pensais que des personnes atteintes de polyhandicaps comme eux ne communiquer pas et surtout ne comprenait pas quand on leur parlait ou quant on communiquer par non verbale, et bien je me suis trompé et je suis contente de m’en être rendu compte.

La résidente que j’ai pris en charge s’appelle Hélène L. elle est âgée de 26 ans et est rentrée dans la structure il y a bientôt 8ans après avoir résider de l’âge de 6 ans à 12 ans dans une IME (institut médicaux éducatif) puis de 13 ans à 19 ans à l’IMPRO (institut médico-professionnel). Elle à était victime d’une encéphalopathie qui lui a causée une déficience mentale profonde ainsi qu’une quadriplégie. Hélène est également épileptique comme beaucoup de personnes polyhandicapées. Hélène à un indice de masse corporel...
tracking img