La compta analityque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1548 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre I : Le traitement analytique des charges, des produits et des stocks

I Définition des coûts

Les différents coûts d’un produit sont constitués d’un ensemble de charges supportées par l’E en raison de l’exploitation de ce bien.
- Un coût est une accumulation de charge sur un produit à un certain stade de son élaboration.
- Un coût de revient est une accumulation de charges surun produit au stade final de son élaboration (vente incluse).
- Une marge est la différence entre le prix de vente et un coût.
- Un résultat est la différence entre le prix de vente et un coût de revient.

Chaque coût se caractérise par 3 éléments :
- Le champs d’application : le calcul des coûts doit s’adapter à l’organisation de l’E et à son activité
- Le contenu : les coûts sontcalculés pour une période donnée, en incorporant soit :
- l’ensemble des charges de la CG (coûts complets).
- une partie des charges de la CG (coûts partiels).
- Le moment de calcul : moment où les coûts sont déterminés, ceci peut-être :
- antérieurement : coûts standards ou prévisionnels.
- postérieurement : coûts réels ou constatés à la période considérée.

II Définition des charges

Unecharge est une imputation à un exercice d’une diminution du patrimoine, en contrepartie de la consommation d’un emploi. Cependant toute charge ne correspond pas à une prestation reçue en contrepartie d’un décaissement puisque certaines charges sont calculées mais pas décaissées (amortissement).
Ce sont des composantes négatives du compte de résultat. Les charges ne sont pas forcément traitéescomme dans la CG ( Différence d’incorporation.

A/ Les charges non incorporables

Elles sont enregistrées dans la CG, mais la CAG ne les prend pas en compte car elles ne correspondent pas :
- aux conditions normales de fonctionnement.
- à l’activité ou à l’objet social de l’E.
- parce qu’elles concernent un autre exercice.
C’est le cas pour les amortissements des fraisd’établissement, les charges exceptionnelles ou encore la dotation aux provisions pour dépréciation. C’est le contrôleur de gestion qui décide de leur intégration.

B/ Les charges incorporables

Elles correspondent à l’ensemble des charges de la CG diminuées des charges non incorporables. Pour le PCG une charge est incluse dans un coût lorsqu’elle est raisonnable (économiquement justifiée). Il y a 2catégories :
- Les charges incorporables directes : ne concernent qu’un seul coût, peuvent être directement affectées à ce dernier (Ex : les matières premières).
- Les charges incorporables indirectes : elles concernent plusieurs coûts qui ne peuvent être incorporés à un coût particulier (Ex : chauffage, salaire d’un chef d’atelier, …). Leur ventilation entre les différents coûtsnécessitent des calculs intermédiaires ( analyse avant imputation.
Les charges sont fixes si leur montant est indépendant du niveau d’activité.

Exemple de l’E Mignot.
|Quantité |2000 |3000 |4000 |
|Coût variable de production |480 000 |720 000|960 000 |
|Coût variable de distribution |50 000 |75 000 |100 000 |
|Coût variable total |530 000 |795 000 |1 060 000 |
|Coût variable unitaire |265 |265|265 |

|Quantité |2000 |3000 |4000 |
|Coûts fixes de production |120 000 |120 000 |120 000 |
|Coûts fixes de distribution |20 000...
tracking img