La comptabilite nationale a deux vocation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3633 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La comptabilité nationale a deux vocations principales: modéliser et étudier l'activité économique d'un pays donné pendant une durée précise (la plupart du temps un an) d'une part, et prévoir l'évolution d'une conjoncture d'autre part. La comptabilité nationale peut ainsi être un outil de prévision pour aider un gouvernement à trouver des solutions, ou à relancer la consommation par exemple. Lescomptes nationaux sont publiés par trimestre ou par année.
La comptabilité nationale est ex-post, elle s'effectue une fois l'année écoulée. Elle se mesure à prix courants (c'est-à-dire qu'elle ne tient pas compte de l'inflation).
L'information la plus connue utilisée par la comptabilité nationale est le PIB (Produit intérieur brut). Le PIB est un indicateur macroéconomique nommé agrégat,c’est-à-dire une grandeur globale qui mesure l'activité économique. Il est possible de proposer trois approches du PIB, cependant, on le considère la plupart du temps comme la somme des valeurs ajoutées produites par l'ensemble des unités résidentes, c’est-à-dire les agents économiques effectivement présents sur le territoire pendant au moins 183 jours sur une année.
Le PIB a ainsi une triple optique baséesur les grands principes de la comptabilité nationale:
* La production : PIB=somme des VAB+IP-SUBV. L'approche par la production, met ainsi en relation la somme des valeurs ajoutées brutes, l'impôt sur la production ainsi que les différentes subventions.
* La formation de revenu : PIB=RS+EBE+RMB-SUBV+IP, avec RS la rémunération des salariés, EBE l'Excédent brut d'exploitation, RMB lesrevenus mixtes bruts, SUBV les subventions et IP les impôts sur la production (liés à la production et aux importations).
* La demande : PIB=CF+FBCF+(X-M), avec CF la consommation finale, FBCF la formation brute de capital fixe, X les exportations et M les importations.
Le PIB (Produit intérieur brut) ne doit pas être confondu avec le PNB (produit national brut) qui est la somme des revenusprimaires reçus effectivement par les agents économiques d'une même nationalité, qu'ils soient situés sur le territoire ou non. On a ainsi la relation PNB = PIB + revenus des facteurs en provenance de l'extérieur - revenus des facteurs versés à l'extérieur.
Unités et secteurs institutionnels[modifier]
Les différents agents économiques sont regroupés dans différentes branches baptisées unitésinstitutionnelles. Elles constituent les unités de base de la comptabilité nationale.
Une unité institutionnelle est un centre de décision autonome pouvant être une personne (ou plusieurs) physique, les économistes disent alors qu'il s'agit d'un ménage, ou une personne morale, c'est-à-dire une entreprise, une administration publique ou une association. Elles sont susceptibles de posséder elles-mêmes desactifs, de souscrire des engagements, de s'engager dans des activités économiques et de réaliser des opérations avec d'autres unités.
Ces unités institutionnelles doivent exercer des opérations économiques pendant un an au moins sur le territoire national pour être comptabilisées dans les secteurs institutionnels. Ce territoire est, si on prend l'exemple de la France, la métropole et lesdépartements d'outre-mer, les enclaves territoriales françaises hors du territoire, l'espace aérien, les eaux territoriales et les espaces qui regroupent des ressources appartenant à la France. En revanche, les enclaves étrangères, à l'image de consulats et ambassades présents sur le sol français, ne sont pas considérées comme des unités résidentes.
Les unités institutionnelles ayant la même activitéprincipale et la même source principale de revenu sont regroupées en cinq secteurs institutionnels.
On distingue cinq secteurs institutionnels résidents :
* Les ménages ,
* Les sociétés non financières (SNF)
* Les sociétés financières (SF)
* Les administrations publiques (APU)
* Les institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM)
L'ensemble des unités...
tracking img