La conception du pouvoir de charlemagne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1255 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La conception du pouvoir de Charlemagne.
« Voilà donc que sur toi seul repose entièrement le salut des églises du Christ, toi vengeur des crimes, toi guide des errants, toi consolateur des affligés, toi exaltation des bons ». Alcuin, conseillé privilégié de Charlemagne, dans une lettre de juin 799, fait référence à la façon dont Charlemagne mène le pouvoir. Charlemagne va construire une Europefondée sur la notion de christianisme.
Lorsque Pépin le Bref décède en 768, il laisse le trône à ses deux fils, Carloman et Charles, ainsi que son titre de roi Franc Carolingien. Ils reçoivent chacun une part du royaume. Cependant, la division du royaume ne dure pas. En effet, Carloman meurt très tôt, en 771, et Charlemagne se trouve désormais seul dirigeant du royaume. Charlemagne est considérécomme le plus important roi Carolingien. Il va d’une part considérablement étendre le royaume Franc : jusqu’en Italie, Espagne et Germanie, certains qualifient même le royaume d’Europe occidentale. D’autre part, grâce à l’alliance qui va naître entre l’Eglise et le roi Franc, Charlemagne va permettre la restauration de l’Empire.
Le règne de Charles 1er, est le plus important de la dynastieCarolingienne, il est donc intéressant de l’étudier. Charlemagne, pour illustre ce propos, fut comparé à l’empereur chrétien et romain par excellence : Constantin. Certes, Charles va permettre l’extension du territoire Franc par de nombreuses guerres et construire une nouvelle administration politique. Il va également permettre la réconciliation de l’Empire avec l’Eglise et imposer ses décisions àcette dernière. L’Empire carolingien va donc être marqué par la chrétienté.
De quelle façon Charlemagne va-t-il imposer un pouvoir politique et religieux?
On s’intéressera aux nombreuses conquêtes qui ont permis l’élargissement de l’Empire et aux institutions faisant fonctionner cet Empire puis à la façon dont Charlemagne a crée son image et a privilégié le rôle de l’Eglise dans sa politique.
I-Un pouvoir politique
Lorsque Charlemagne se retrouva seul à diriger l’Empire Franc à la mort de son frère, il entreprit d’étendre le territoire et de créer une nouvelle administration au sein du royaume.
A- Elargissement du royaume
Grâce à ses conquêtes, Charlemagne va bâtir un énorme Empire  de 1 200 000 kilomètre carré pour 15 à 20 millions d’habitants.
Parmi ces conquêtes que l’on retientle plus il y a celle de la Saxe. Charlemagne, en 772, part à la conquête de la Saxe afin de convertir les saxons au christianisme. Il commence par la destruction de leur sanctuaire païen, l’Irmunsul, un arbre sacré aux yeux des saxons qui est considéré comme un pillier reliant le ciel et la terre. Eginhard, biographe de Charlemagne justifie de tels actes du fait que les saxons seraient contaminéspas des cultes diaboliques : « Les Saxons, comme à peu près toutes les nations établies en Germanie, sont bien connus pour être d’une nature féroce, pour s’adonner au culte des démons, pour s’opposer à notre religion et pour ne pas juger déshonnête de violer et de transgresser les lois divines et humaines. [...] Les Francs finirent par en être à ce point irrités que, jugeant insuffisant de rendreles coups, ils estimèrent qu’il était nécessaire d’entreprendre contre eux une guerre ouverte ». Cependant, les saxons ne vont pas se laisser faire aussi aisément. Ils vont résister pendant de longues années. La guerre débutée en 772 ne finira en effet qu’en 804 : trente-deux ans de guerre.
Par ailleurs, il va également combattre les Lombards suite à l’appel du Pape. Il va longuement assiégerleur capitale, Pavie, et faire disparaître en 774 le royaume en prenant lui-même le titre de roi Lombard.
Il dirige également des expéditions contre les Avars de 791 à 796 et triomphe.
B- Une nouvelle administration
Au palais, beaucoup de services fonctionnaient autour du souverain comme la chapelle chargé des affaires religieuses, le service de la chancellerie qui était un secrétariat, le comte...
tracking img