La confession de tarrou

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (832 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
La peste est un roman philosophique décrivant Oran une ville algérienne victime d’une épidémie de peste et de son lot de malheurs qu’elle apporte. Toutefois ce contexte n’est qu’unexemple, un symbole aux yeux de Camus pour analyser les comportements humains dans la tourmente de la mort qui approche. Le passage prend place dans la 4eme partie, l’épidémie est à son paroxysme, noussommes en Octobre, 6 mois après le début de l’épidémie. Tarrou et Rieux se retrouvent et discutent sur la terrasse du vieux asthmatique, c’est l’occasion que prend Tarrou pour se présenter à RieuxANNONCE DU PLAN D’EXPLICATION
1/Une confession à valeur argumentative
2/Une expérience individuelle qui prend une valeur universelle
3/Une clef symbolique qui permet de lire l’œuvre comme uneallégorie
EXPLICATION
1/Une confession à valeur argumentative
A/L’énonciation
Le discours direct domine dans ce texte : présence de guillemets, passé composé, présence du « je » et de « vous » qui est lamarque du destinataire en ce cas-là Rieux.
B/Une confession, fruit de l’expérience, dominée par la culpabilité
Tarrou fait un récit de son passé (présence du passé composé, connecteurs temporels «avec le temps », « aujourd’hui »). Constat d’un apprentissage amené par l’expérience : « j’ai compris », « j’ai appris » répété 2 fois, « je sais », « j’ai compris ». Confession dominée per laculpabilité « j’ai honte, honte à mourir » (insistance du mot « honte » et la valeur hyperbolique du mot « honte ». Tarrou fait en sorte un bilan de sa vie puisqu’il étale ses conclusions : « je sais aussique je ne puis apparemment juger ces autres »
C/Valeur argumentative
Raisonnement et structuration logique forte (connecteurs+ relations de cause à conséquences), veut convaincre. La cause : « j’aisimplement aperçu que même ceux qui étaient meilleurs que d’autres ne pouvaient s’empêcher aujourd’hui de tuer ou de laisser tuer » (l’homme est mauvais malgré lui) qui induit la conséquence « j’ai...
tracking img