La confession

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2743 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA CONFESSION

INTRODUCTION :

Au XIIIe siècle, la confession, c’est à dire l’aveu de ses péchés à un prêtre en vue de recevoir l’absolution, est un élément fondamental de la vie du chrétien.
Le corpus de document qui nous est donné ici à étudier évoque cette pratique. Le premier document est un décret, à savoir un texte de droit canonique, du IVe concile du Latran (1215) au sujet de laconfession et est extrait de l’ouvrage Histoires des conciles œcuméniques écrit sous la direction de S.J. Gervais Dumeige. Le second document est un exemplum, une anecdote aux vertus moralisantes, extrait d’un sermon, c’est à dire un discours prononcé en chaire sur un sujet extérieur à la messe lors des fêtes religieuses ou devant un auditoire particulier, prêché par Jacques de Provins en septembre1273 en la paroisse Saint Paul de Paris. Le troisième et dernier document, également un exemplum, est extrait du Traités des diverses matières à prêcher écrit par Etienne de Bourbon. Ce dernier est né vers 1190-1195 dans le Beaujolais. Il fait ses premières études à l’école épiscopale de Mâcon avant d’aller étudier à Paris où il ne tarde pas à fréquenter les frères dominicains, ordre qu’il intègredans les années 1223. Etienne de Bourbon est prédicateur général. Il fut également l’un des premiers inquisiteurs : cet office lui a été confié vers 1236 alors que l’Inquisition était née cinq ans plus tôt. Vers 1250, il se retire dans le couvent de Lyon pour y rédiger un recueil d’anecdotes exemplaires destinées aux prédicateurs : le Tractatus de diversis materus predicalibus ou, Traité desdiverses matières à prêcher.
Le XIIIe siècle se caractérise en Occident par l’expansion du christianisme amorcée dès le XIe siècle par la réforme grégorienne et consolidée à partir du XIIe siècle par les conciles du Latran. Ainsi, Le IVe concile du Latran, présidé par Innocent III (1198-1216), s’ouvre en 1215 après plus de deux ans de préparation. Concile le plus important tenu au Latran, il n’éludeaucun sujet : condamnation des hérésies, recommandations disciplinaires, souci pastoral novateur comme le décret Utriusque sexus, dont le document 1 est extrait et qui oblige notamment la confession annuelle.
Ainsi, le document 1, à savoir le décret du IVe concile du Latran, impose de se confesser au moins une fois par an au moment de Pâque sous peine d’excommunication. Il promulgue également desconseils au confesseur et insiste sur le caractère unique et confidentiel de chaque aveu. Dans le second document, Jacques de Provin relate les mésaventures d’une veuve pécheresse qui ne s’est pas confessé avant Pâque et qui, étant tout de même allée à l’Eglise sur les conseils du Diable, a attrapé la lèpre en touchant l’eau bénite. Elle guérit après s’être confessé et avoir reçu l’absolution. Ledernier document évoque un cas similaire : une jeune pécheresse trouble une prédiction et son corps se couvre de pustules. Comme précédemment, le mal disparaît lorsqu’elle se confesse.
A travers la lecture de ces documents, nous pouvons donc nous interroger sur le caractère fondamental de la confession dans la vie du Chrétien au XIIIe siècle.
Afin de répondre à cette problématique, nousétudierons en premier lieu le caractère annuel, privé et obligatoire de la confession. Nous examinerons ensuite les enjeux de la confession. Enfin, pour finir, nous envisagerons le confesseur comme un médecin de l’âme.

PLAN :

TRANSITION : La confession est un sacrement, c’est un dire un signe visible du don gratuit de Dieu, qui est caractérisé, comme nous l’avons déjà dit, par son caractère annuel,privé et obligatoire. Depuis son introduction en Europe au VIIIe siècle, elle a connu quelques évolutions.

I. Une confession annuelle, privée et obligatoire

1. L’évolution de la confession au XIIIe siècle

La pénitence impliquait, d’une part, que le chrétien se reconnaisse responsable de ses fautes et en fasse l’aveu à un ministre de Dieu pour obtenir l’absolution, c’est à dire le...
tracking img