La confrontation est ouest

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (965 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La confrontation Est-Ouest jusqu’aux années 1970

Après avoir vaincu ensemble le nazisme, les EUA et l’URSS s’opposent dans une confrontation armée et idéologique, qui mobilise bientôt tous lespays de la planète.
Fondée sur des systèmes politiques et économiques opposés, cette confrontation prend la forme de la « guerre froide », après que les deux puissances se sont dotées de la bombeatomique. Qualifiée par le philosophe Raymond Aron de « paix impossible et guerre improbable », la guerre froide laisse la place à la « détente » à partir de 1962.

Les débuts de la confrontationEst-Ouest (1945-1949)
L’effritement de la Grande Alliance
Les désaccords se multiplient à partir de 1945. La disparition de l’ennemi commun rend de plus en plus visibles leurs nombreuses divergences : lesEUA accusent l’URSS de profiter de la victoire sur le nazisme pour étendre son influence, alors que les Soviétiques voient dans la bombe atomique américaine une menace directe.
Les tensionsdeviennent flagrantes en 1946, l’URSS transforme progressivement les pays d’Europe de l’est en « démocratie populaire » (nom donné aux états communistes). L’armée Rouge et les élections truquées favorisentla victoire des partis communistes. En 1947, la Tchécoslovaquie conserve un gouvernement pluraliste, mais une guerre civile oppose en Grèce les communistes au gouvernement pro-occidental. En 1946,Chruchill dénonce publiquement le « rideau de fer » (expression pour condamner la mainmise de l’URSS sur l’est de l’Europe).

La rupture de 1947
Les EUA inquiet des pressions exercées par l’URSS surla Turquie et sur l’Iran et des progrès communistes en Chine, le président Truman définit en mars 1947 la stratégie du containment (endiguement, politique visant contenir l’expansion soviétique). LesEUA apporteront leur soutien à tous les pays qui veulent s’opposer à l’URSS. Le plan Marshall permet à 16 pays d’Europe de recevoir plus de 13 milliards de dollars sous forme de dons et de prêts...
tracking img