La conscience, introduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (263 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Sujet - Conscience - Personne

Le texte part d’un constat :
C’est la capacité du sujet de se saisir à la première personne qui faitl’originalité de la personne humaine. Le critère de la conscience est décisif pour établir l’identité de cette personne.
La conscience, c’est cette disposition du sujet à relierentre elles, ses diverses représentations.
Þ unité de la conscience ® pouvoir unificateur du réel.

Sujet - Objet :
Un sujet se révèle par sa capacité à poserau devant de lui-même, différents objets dont il se distingue. Parce qu’il a conscience d’être le même alors que ses représentations varient, le sujet est unepersonne.
« Une seule même personne. »

Identité personnelle
Personne
Personnalité morale et juridique

En tant que personne, le sujet est capable de répondre delui-même de ses actes qui lui sont imputables.
Þ responsabilité
Cette personne est seule digne de respect. Selon Kant, seule la personne est une fin en soi, et nonun simple moyen. Instrumentaliser autrui, c’est bafouer sont statut de personne.

Objection :
Le « JE » n’est-il pas une invention culturelle de certaineslangues ?
Objection de nature relativiste (certains problèmes philosophiques seraient le produit d’une culture donnée).
Réponse de Kant :
Le « JE » n’est pas seulementune catégorie verbale ou linguistique. C’est une faculté de l’esprit, universellement partagé. ® faculté de penser.
Cf. page 18, Nietzsche

Eveil de la conscienceL’enfance est un stade d’apprentissage, une prise de cause de soi-même et du monde ou moyen de langage.

Phase impersonnelle
2 phases
Structuration du sujet
tracking img