La conscience selon bergson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1695 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La conscience est l’un des faits les plus familiers qui soit. C’est d’ailleurs ce qui incitait Bergson à souligner la difficulté de définir la conscience : nous savons par expérience immédiate ce qu’est être conscient, mais quand il s’agit de le préciser par des concepts, nous nous heurtons à de nombreuses difficultés. Si on laisse de côté le problème de la définition, il peut être légitime des’interroger sur ce que la présence de la conscience implique pour l’être qui en est doté : c’est cette question que Bergson étudie dans ce texte. Il y montre que la conscience ne surgit que dans les situations où l’on doit exercer sa liberté, celle-ci étant définie comme la capacité à faire des choix. La conscience et la liberté s’impliquent nécessairement l’une l’autre, telle est la conclusion àlaquelle parvient l’auteur. Il la tire de la description de deux situations antithétiques : celle où la conscience est à son degré d’activité le plus faible, celle où elle est très active.

Cette conclusion mérite cependant d’être examinée de manière critique : le fait d’être conscient des choses qui nous entourent et de nous-mêmes implique-t-il véritablement que nous soyons des sujets libres ?DEVELOPPEMENT
Explication

Le texte est construit sur l’opposition de deux situations-types. La description succincte qui en est faite a pour but d’établir la nécessité de la conclusion, sa légitimité. L’auteur s’appuie à chaque fois sur des expériences ordinaires - l’apprentissage d’un exercice, une crise intérieure - afin de montrer que la conclusion s’accorde avec ce que tout un chacun peutobserver et admettre sans se forcer. Si les deux descriptions sont ouvertes par une question, c’est afin de mettre en relief l’évidence immédiate de la réponse.

L’auteur commence par envisager la situation où une "action spontanée", c-à-d résultant d’une initiative, devient automatique ou machinale, c-à-d habituelle, routinière. La répétition, la reproduction fréquente d’un geste entraîne lapassivité du sujet et la perte de l’attention. L’habitude tue l’attention, la réflexion. Ce que démontre Bergson par l’exemple de l’apprentissage : un geste pour être appris doit être analysé, décomposé ; on doit se le représenter mentalement avant de l’exécuter. L’attention est alors à son maximum car reproduire ce geste n’est pas aisé ; les essais que nous faisons contiennent des erreurs, desmaladresses, de l’imprécision, qu’il faut rectifier peu à peu par l’usage répété : c’est en forgeant qu’on devient forgeron, dit le proverbe... La grâce d’un mouvement, la fiabilité d’un geste ou sa dextérité ne sont obtenus que par cette répétition patiente et obstinée : pas de danse, maniement d’un outil, gestes du musicien. L’élimination des gestes superflus, maladroits, inadaptés, requiert lejugement critique du sujet, ce qu’on a coutume d’appeler sa réflexion ; mais une fois l’habitude prise, le geste étant devenu réflexe, la réflexion n’a plus de raison d’être. Le sujet s’est incorporé le geste, l’a intégré à son comportement, l’a inscrit dans la mémoire du corps. Il est devenu par rapport à lui inconscient, c-à-d inattentif, irréfléchi. La conscience qui guidait l’apprentissage audébut est congédiée, dès lors que le geste approprié surgit de lui-même au moment propice et nous dispense "de nous décider et de choisir".

La description du deuxième type de situation développe ce que Bergson a déjà indiqué en évoquant la situation d’apprentissage. La conscience joue un rôle fondamental là où précisément rien n’est joué d’avance, quand nous ne savons pas bien ce que nous devonsfaire, quand notre existence nous pose problème. Bergson évoque l’exemple des moments de "crise intérieure" : ce sont les occasions où nous nous mettons à douter de ce que nous sommes, de ce que nous faisons, où des aspirations contraires se manifestent et rompent le cours ordinaire de l’existence ; ce sont bien des moments de prise de conscience. Dans ces moments où nous sommes confrontés à des...
tracking img