La conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1084 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|LA CONSCIENCE, DEFINITION ET POUVOIR |

|NOTIONS PRINCIPALES |
|NOM |EXPLICATION|
|Conscience |On peut la définir comme la connaissance qu’à l’homme de ses pensées, de ses sentiments, de ses actes. Elle est ce |
| |qui permet à l’homme de faire un retour sur soi et amorce donc la notion de sujet. On doit distinguer : |
| |( La conscience spontanée : immédiate et qui marque uniquement laprésence de l’homme à l’origine de ses pensées |
| |instantanées (sensation, perceptions) |
| |( la conscience réfléchie, qui est capable de faire un retour sur ses pensées et donc de s’analyser, de se juger |
|Décision |Aboutissement de la délibération, choixpréalablement réfléchi. |
|Mémoire |Fil conducteur de l’ipséité : unité transcendantale de la conscience dans le temps en dépit de ses variations. |
|Exister |[Etymologie : ex-sistere : sortir de soi.] le fait d’exister implique donc une capacité d’introspection (pouvoir se |
| |regarder d’un point devue extérieur, plus objectif). |
|Instinct |Ensemble des conduites aveugles déterminées biologiquement qui ont une finalité définitive (le remplissage d’un |
| |besoin), et qui restent une disposition innée sans possibilité d’évolution, ni d’héritage. L’instinct est l’antonyme|
||de choix. |
|Intuition |Apparentée à l’instinct de par son caractère irréfléchi, l’intuition est cependant différentiable de par le fait |
| |qu’il ne vise pas à remplir un besoin basique, mais aspirent à accompli un choix ressenti en fonction de son vécu || |(prémices d’une préméditation). |
|Pulsion |Phénomène biologique que l’on peut apparenter à l’instinct, mais qui s’en distingue par notre capacité à lutter |
| |contre par la médiatisation de la pensée.|
|Sensation |Forme la plus élémentaire de la conscience qui consiste en la simple réaction immédiate et intériorisée de notre |
| |esprit face à un stimulus (une stimulation des sens). |
|Perception |Deuxième stade de la pensée qui inclut une notion d’attention,d’intérêt, de jugement au regard de la sensation, |
| |mais qui reste immédiate et intuitive : ce n’est pas une pensée construite. La perception peut varier en fonction de|
| |notre culture, de notre éducation… |
|Pensée réfléchie/ |Capacité de conceptualiser, de juger, de secréer des représentations, d’abstraction qui permet de connaître et |
|conceptuelle |d‘organiser le réel grâce à ses propriétés. |
|Pensée intuitive |Pensée spontanée, immédiate, irréfléchie, proche de la perception, et qui semble à priori ineffable puisque encore |
| |inachevée....
tracking img