La construction d'un etat totalitaire en allemagne de 1924 à 1941

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1335 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Composition d'Histoire: La construction d'un état totalitaire en URSS de 1924 à 1941.

La Russie sort très affaiblies des crises qu'elle a connues depuis 1917. En 1921, une grave famine éclate, faisant baisser considérablement la production et la population, provoquant une importe révolte contre les communistes. Lénine propose alors une Nouvelle Politique Économique, la NEP, qui assure unretour partiel au capitalisme, essentiellement dans l'agriculture. Elle permet la création en 1922 de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS), un état multinational d'apparence fédérale, qui, en réalité, est très centralisée sous la direction du Parti Unique.
Les évènements qui suivent cette période portent à s'interroger sur les étapes et les moyens de la mise en ' uvre d'unsystème politique contrôlant la société soviétique. Dès lors, la concentration des pouvoirs entre les mains de Staline et du PUCS, le contrôle croissant de l'économie par l'état et une société sous contrôle par la mise en place d'un état policier apparaissent comme les trois thèmes majeurs à développer.

I) La concentration des pouvoirs entre les mains de Staline et du PCUS

La mort de Lénine en1924 provoque une lutte au sein du parti, basée sur les choix politiques à adopter. Staline, secrétaire général du parti depuis 1922, s'oppose à Trotski, le chef de l'Armée Rouge. Le premier souhaite continuer la NEP, renforcer l'autorité du parti autour de ses dirigeant tout en coupant l'URSS du reste du monde en "construisant le socialisme dans un seul pays", tandis que le second souhaitestopper la NEP, socialiser l'économie et développer l'industrie. Staline prend peu à peu de plus en plus de pouvoir et se sert de la bureaucratie pour éliminer ses opposants. Par exemple, avec l'aide de Zinoviev, Boukharine et Kamenev, il fait déporter puis exiler Trotski en 1928 et 1929, avant de le faire assassiner en 1940.
Peu à peu, il exclu ses adversaire du parti et, en 1928 plus personne nepeut s'opposer à lui. Cependant, craignant la renaissance d'une opposition et un renversement de sa dictature, il s'emploi à "épurer" le parti en éliminant les anciens membres, à tendance bolchevik au profit des jeunes qui ont étés éduqués selon les principes staliniens et qui rentrent en masse dans le parti. Les plus dévoués connaissent d'ailleurs une ascension rapide. Ainsi, en 1933, 25 % desmembres du Parti sont exclus. En 1936, commencent "les procès de Moscou": Zinoviev et Kamenev accusés de complots sont condamnés à mort, malgré l'aide qu'ils avaient apportée à Staline. Des dizaines de milliers de membres du parti sont exécutés ou déportés en Sibérie. En 1938, une deuxième série de "procès de Moscou" est organisée: Boukharine est à son tour condamné à mort. Les déportations etexécutions reprennent de plus belle.

L'état est soumis au Parti Communiste, lui-même incarné par Staline.
Staline accède au pouvoir en supprimant toutes formes d'opposition potentielle et en faisant tuer chaque personne représentant une menace au sein du régime, renforçant ainsi le pouvoir du PUCS.

II) Le contrôle croissant de l'économie par l'état

Dès 1929, Staline craint un renversementdu régime par les koulaks et les petits industriels, principaux bénéficières de la NEP. Il l'abandonne donc début 1929 et fait de l'industrialisation l'objectif premier du pays.

Staline souhaite à tout prix augmenter la productivité. Pour cela, les ouvriers sont soumis à une discipline extrêmement rigoureuse basée sur des amendes et des punitions. Cependant, on accorde également des primes etle Stakhanovisme vient promouvoir l'idée de "héros du travail".
Les résultats sont impressionnants: la production industrielle est multipliée par 4 entre 1929 et 1940, date à laquelle l'URSS devient la 3ème puissance industrielle mondiale. Cependant, le rythme de développement choisit par Staline reste trop rapide et cette croissance n'a pu être réalisée q'au prix de lourdes pertes...
tracking img